Didier Deschamps
Didier Deschamps | DR

Deschamps se méfie de Ronaldo... et loue Benzema

Publié le , modifié le

Avant le match des Bleus contre le Portugal, samedi au Stade de France, Le sélectionneur français Didier Deschamps, a reconnu lundi lors d'une conférence de presse qu' "il y aura forcément une attention particulière" sur Cristiano Ronaldo, le danger numéro un de l'équipe du portugaise. Il a aussi loué les qualités d'un autre attaquant du Real, Karim Benzema, et s'est dit favorable à essayer un maximum de joueurs.

Face au Portugal, le danger numéro un sera Ronaldo. Comment arrêter un  tel joueur ?
Didier Deschamps: "C'est compliqué, difficile. C'est un joueur qui a une très grande efficacité même si elle est plus importante en club. Les gens qui seront au  stade seront contents, il y aura une attention particulière forcément, dans les un contre un c'est quelqu'un qui arrive à faire des différences. Limiter son  influence pour son équipe est important, mais ça laissera plus de liberté aux autres joueurs autour."

Il y aura une opposition à distance entre Ronaldo et Benzema,  coéquipiers au Real Madrid. Quelles différences y a-t-il entre eux deux ?
DD: "Ce ne sont pas du tout les mêmes joueurs. Même si les deux sont  efficaces Cristiano est plus dans un registre individuel. Karim le fait aussi, mais il participe plus à la construction du jeu. Ils n'ont pas les mêmes qualités. Cristiano est plus rapide, a un meilleur jeu de tête... Karim, lui, arrive à marquer des buts importants aussi où il est à la lutte, où il arrive à s'imposer physiquement...Même si on a tendance à remettre en cause les qualités de Karim, c'est un joueur de très haut niveau, il marque, il fait marquer aussi, sa  participation dans le jeu est importante... Il est notre leader d'attaque. La qualité qu'il a, ce n'est pas pour rien qu'il est attaquant au Real Madrid. Il  enchaîne les matches, il reste très important."

André-Pierre Gignac revient en Bleu, qu'attendez-vous de lui ?
DD: "Je ne vais pas lui demander de faire autre chose que ce qu'il fait en club. C'est un attaquant axial avec une bonne efficacité. Il a des enchaînements devant le but avec de la précision et de la puissance dans ses frappes. C'est dans ce registre-là qu'il sera utile. Il est dans une condition athlétique meilleure qu'à certaines périodes. Il a fait le yo-yo, même si c'est un joueur qui marquera toujours des buts. Mais son aptitude aujourd'hui à répéter des courses à haute intensité, c'est le plus intéressant car le haut  niveau est plus exigeant."

Quelle sera votre hiérarchie en défense ?
DD: "Je vais partir avec l'idée  directrice de concerner un maximum les joueurs, pour que le plus possible d'entre eux  puissent débuter un des deux matches. J'avais par exemple associé Mangala et  Koscielny contre les Pays-Bas en amical en mars et ça avait bien  fonctionné. Je peux avoir deux, trois associations différentes sans être inquiet sur le fait que ça fonctionne."

Christian Grégoire

Equipe de France de football