Ça s'est passé un 17 avril 1971 : le premier match des Bleues

Publié le , modifié le

Auteur·e : Alain Vernon
Ballon pretexte noir et blanc

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

C’était un samedi. Au départ de Reims (l’équipe qui fournit la majorité des tricolores à l’époque, comme Lyon aujourd’hui), le bus des Bleues prend la route pour Hazebrouck où doit se disputer la rencontre France-Pays-Bas féminin. Pour rejoindre la Flandre, le bus traverse Laon, Saint-Quentin, Calais. Et l’ambiance est toujours aussi espiègle entre ces filles réunies depuis quelques années par le journaliste de l’Union de Reims, Pierre Geoffroy, devenu leur sélectionneur, le premier de l’histoire du foot féminin français.

Au stade municipal Auguste-Damette d’Hazebrouck , on a tondu très ras la pelouse que la remplaçante Ghislaine Souef-Royer redécouvre en 2017 avec France télévisions pour la réalisation d’un documentaire sur l’histoire des Bleues. Face aux Pays-Bas, plus physiques, l’Equipe de France joue en blanc et terrasse les bataves 4-0 ! Un triplé de Jocelyne Ratignier la milieu de terrain très technique qui joue à Mâcon et un but en fin de match de la rémoise Marie-Claire Harant.

"A cette époque, on lave les maillots pour le match suivant donc personne n’a gardé ce maillot historique..." Ghislaine Souef-Royer, dite Gigi, ancienne gardienne bien trop petite selon le coach et qui pouvait jouer à tous les postes, est la seule à avoir gardé l’affiche de ce 17 avril 1971 . 

Une qualification pour la Coupe du monde à la clé

"Les règles sont différentes d’aujourd’hui : les filles jouent deux fois 35 minutes avec un ballon de minimes..." poursuit Gigi. 1500 spectateurs ont fait le déplacement pour ce match disputé à 20h30 et par un froid d’hiver en ce 17 avril. "Le plus incroyable à l’époque, comme nous le rappelle la capitaine Michele Monier, capitaine aussi au Stade de Reims, c’est que nous avons appris après cette victoire contre les néerlandaises que ce succès nous qualifiait directement pour notre première Coupe du Monde au Mexique !”.

2000 licenciées seulement à l'époque

Rétrospectivement, la Fédération Française de Football fait de ce France-Pays-Bas à Hazebrouck , le premier match officiel de l’Equipe de France féminine. Il faut dire qu’à l’époque, les joueuses italiennes avaient pris en main l’organisation des compétitions féminines internationales devant l’obscurantisme de ces messieurs... Par peur de voir ces nouvelles licenciées et leurs enfants lui échapper, la FFF, elle, avait reconnu dans ses statuts l’existence du foot féminin dès le 29 mars 1970. Mais le combat pour une vraie reconnaissance sera long : à peine 2000 licenciées à l’époque (sur un total de 800 000) alors que le cap des 200 000 est franchi en 2020 (sur un total de deux millions ). 50 ans après...

L’équipe de ce 17 avril 1971 :
Marie-Louise BUTZIG ( Vrigne-au-Bois)-Regine POURVEUX ( Reims)- Marie-Bernadette THOMAS ( Reims)-Nicole MANGAS ( Reims)- Colette GUYARD (Sezanne)-Betty GORET ( St Quentin)-Marie-Christine TSCHOPP ( Lyon)-Michele MONIER ( Cap. Reims puis Ghislaine SOUEF-ROYER )-Claudine DIE ( Reims)-Jocelyne HENRY ( Reims)-Jocelyne RATIGNIER ( Macon)-Marie-Claire HARANT( Reims)-Maryse LESIEUR ( Reims)
Selectionneur :  Pierre GEOFFROY

Alain Vernon

Equipe de France de football