Bleus : "Une bonne leçon, ça ne fait pas de mal", grince Didier Deschamps après la défaite des Bleus

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Didier Deschamps
Didier Deschamps sur son banc lors de la défaite des Bleus contre la Finlande. | FRANCK FIFE / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

"Une bonne leçon, ça ne fait pas de mal", a réagi en conférence de presse le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps ce mercredi soir, après la défaite en amical 2-0 contre la Finlande. L'équipe de France a pris "une bonne gifle" dans "l'agressivité, la générosité, la solidarité", a ensuite poursuivi le sélectionneur français.

Etes-vous déçu par la performance des Bleus ?
Didier Deschamps : "On a été en dessous de ce que j'attendais. Dans tout ce qui est générosité, engagement, duel, ils ont mis ce qu'il fallait, nous pas suffisamment. On prend des buts évitables comme souvent, et puis ça a donné confiance à l'adversaire. On a énormément le ballon mais sans créer beaucoup de décalage. J'ai dit aux joueurs que c'était une piqûre de rappel. Ça faisait un bon moment, on a pris une bonne gifle, je ne vais pas m'attarder trop dessus: on doit basculer vers ce qui nous attend. C'est factuel, le résultat est logique."

Le contexte d'enchaînement des matches a-t-il joué ?
DD : "On le connaît le contexte, on sait qu'il n'est pas propice mais ça ne date pas d'aujourd'hui. Il n'y a pas toujours des (bonnes) performances quand on joue tous les trois ou quatre jours. On ne l'a pas fait aujourd'hui, en ne mettant pas ce qu'il fallait. Je reste là-dessus, je ne cherche pas d'autres explications, qui pourraient passer pour des excuses."

à voir aussi Match amical : après douze matches sans défaite, les Bleus tombent de haut contre la Finlande Match amical : après douze matches sans défaite, les Bleus tombent de haut contre la Finlande

Que faudra-t-il éviter samedi contre le Portugal en Ligue des nations ?
DD"Tout ce qu'on a mal fait aujourd'hui. Sur ces aspects d'agressivité, de générosité, de solidarité, on a pris une belle leçon, de temps en temps ça ne fait pas de mal si on a oublié des choses basiques. C'est le haut niveau, on ne peut pas s'attarder. On connaît la force du Portugal, on veut y aller avec d'autres arguments, c'est essentiel."

Allez-vous récupérer des blessés ?
DD : "Cela va dans le bon sens chaque jour qui passe. J'espère heureusement des retours, certains sont plus prévisibles que d'autres. On est sûr de rien, mais cela progresse."

Certains joueurs ont-ils perdu des points ?
DD : "Il n'y en a pas qui en ont gagné, et moi non plus. Cela ne me plaît pas quand je perds, ça ne m'arrive pas souvent."

à voir aussi La première de Marcus Thuram, une défense passive, des remplaçants pas au niveau... Ce qu'il faut retenir de la défaite des Bleus contre la Finlande La première de Marcus Thuram, une défense passive, des remplaçants pas au niveau... Ce qu'il faut retenir de la défaite des Bleus contre la Finlande

Avez-vous apprécié les débuts de Marcus Thuram ?
DD"Je n'avais pas de doute sur le fait qu'il ne soit pas impressionné, ce n'est pas son caractère. J'accorde des circonstances atténuantes pour sa première sélection, même si il a montré de bonnes choses en première période. Il a manqué de réussite, mais il a provoqué, créé des décalages. Pour une première, il a montré des choses intéressantes."

AFP

Equipe de France de football