Anthony Martial Espoirs
Anthony Martial sous le maillot des Espoirs | AFP - FRANCK FIFE

Anthony Martial appelé par Didier Deschamps, ni Lacazette, ni Sakho

Publié le , modifié le

Pour les deux matches amicaux de rentrée de l'équipe de France contre le Portugal (4 septembre) et la Serbie (7 septembre), Didier Deschamps a appelé pour la première fois l'attaquant de l'AS Monaco, Anthony Martial. Le jeune monégasque remplace numériquement Alexandre Lacazette qui, blessé, a été écarté par Deschamps. Hormis Martial, le sélectionneur a rappelé le défenseur de Chelsea Kurt Zouma et le milieu de terrain de Manchester United, Morgan Schneiderlin. Autre absence remarquée, celle du défenseur de Liverpool, Mamadou Sakho.

Didier Deschamps avait annoncé dans L'Equipe ce jeudi qu'il regardait Anthony Martial. Le buteur de Monaco était l'homme de ce début de saison avec deux prestations remarquées en barrages de la Ligue des champions. Serait-ce suffisant pour convaincre le sélectionneur de l'emmener pour les deux matches de rentrée de l'équipe de France? Deschamps a répondu par l'affirmative en sélectionnant l'attaquant pour la première fois de sa carrière. Martial, 19 ans, remplace Alexandre Lacazette qui souffre du dos et qui paye son début de saison très moyen et son été compliqué, marqué par cette prolongation de contrat qui a tardé à venir. Même si Deschamps a d'abord insisté sur la blessure du joueur lyonnais - "il est blessé, il n'est pas disponible, il sera arrêté une dizaine de jours" -, il est impossible de mettre de côté la fameuse forme du moment quand le jeune Martial lui crève l'écran. Deschamps a d'ailleurs souligné son potentiel. "Il évolue en position axiale même s'il se décale beaucoup, et plus à gauche  qu'à droite. Il a une qualité puissance-vitesse intéressante", a expliqué  Deschamps à propos du jeune attaquant monégasque (19 ans). "Il est jeune mais son profil m'intéresse aussi dans un secteur où il n'est  pas évident de trouver un joueur qui allie percussion et vitesse. Son potentiel  est intéressant et je voulais le voir aussi à l'intérieur du groupe", a  poursuivi le sélectionneur.

Sakho absent, Zouma s'immisce

Didier Deschamps a ainsi prouvé que son groupe n'était pas fermé. "Je ne veux pas rester figé, non plus, j'ai envie de pouvoir ouvrir encore dans ce premier semestre", annonçait-il dans L'Equipe ce jeudi. Des paroles qu'il a traduit par des actes puisqu'outre Anthony Martial, il a rappelé le jeune Kurt Zouma (20 ans) qui profite de l'absence de Mamadou Sakho. En manque de temps de jeu avec Liverpool, le héros du France-Ukraine de novembre 2013 n'est plus rappelé et devra régler ce problème s'il veut conserver les faveurs du sélectionneur. Deschamps a bien veillé à ne pas accabler son défenseur en assurant qu'il ne s'agissait pas d'un avertissement. "Il est un joueur important pour nous. Il a eu des blessures, il est  revenu... Là il se retrouve dans une situation sportive compliquée. Son dernier  match, amical, date du 2 août. Depuis il n'a pas joué une seule minute", a  expliqué le sélectionneur des Bleus. "Jouer des matches internationaux sans avoir joué un mois en club, c'est  compliqué", a conclu le sélectionneur. En son absence, Zouma, Mangala et Koscielny vont se battre pour la deuxième place de défenseur central aux côtés de Raphaël Varane. 

Pas d'autres surprises

Sinon Deschamps a fait dans le classique. Les trois gardiens ne changent pas. Mathieu Debuchy fait son retour dans le groupe bleu et remplace Christophe Jallet qui avait disputé au rassemblement pour les matches contre la Belgique et l'Albanie au début de l'été. Pour le poste de latéral gauche, Deschamps a fait confiance à Patrice Evra et Benoît Trémoulinas, les jeunes Lucas Digne et Layvin Kurzawa vont devoir cravacher pour les déloger. Au milieu de terrain, Dimitri Payet, pourtant convaincant avec West Ham sort, et Morgan Schneinderlin, le néo-mancunien, fait son retour. En attaque, Karim Benzema, qui avait manqué les rendez-vous de juin en raison d'une blessure aux adducteurs, a été rappelé par Deschamps.

Le tweet de l'équipe de France

La liste pour les matches contre le Portugal et la Serbie

Gardiens: Hugo Lloris (Tottenham/ENG), Steve Mandanda (Marseille), Stéphane  Ruffier (Saint-Etienne)
Défenseurs: Mathieu Debuchy (Arsenal/ENG), Patrice Evra (Juventus  Turin/ITA), Laurent Koscielny (Arsenal/ENG), Eliaquim Mangala (Manchester  City/ENG), Bacary Sagna (Manchester City/ENG), Benoît Trémoulinas (FC  Séville/ESP), Raphaël Varane (Real Madrid/ESP), Kurt Zouma (Chelsea/ENG)
Milieux de terrain: Yohan Cabaye (Crystal Palace/ENG), Geoffrey Kondogbia  (Inter Milan/ITA), Blaise Matuidi (Paris SG), Paul Pogba (Juventus/ITA), Morgan  Schneiderlin (Manchester United/ENG), Moussa Sissoko (Newcastle/ENG)
Attaquants: Karim Benzema (Real Madrid/ESP), Nabil Fekir (Lyon), Olivier  Giroud (Arsenal/ENG), Antoine Griezmann (Atletico Madrid/ESP), Anthony Martial  (Monaco), Mathieu Valbuena (Lyon)