Karim Benzema - Sextape
Karim Benzema (capuche blanche) se rend en garde à vue | MATTHIEU ALEXANDRE / AFP

Affaire "sextape" de Valbuena : Karim Benzema s'explique

Publié le , modifié le

Placé en garde à vue mercredi matin dans les locaux de la police judiciaire de Versailles dans l'affaire du chantage présumé à la "sextape" contre France Mathieu Valbuena, Karim Benzema, selon nos informations, devrait être maintenu en garde à vue cette nuit et présenté à un juge dans la matinée de jeudi.

Selon une source proche de l'enquête, l'attaquant international du Real Madrid passerait la nuit en garde à vue à la PJ de Versailles et serait présenté à un juge dans la matinée de jeudi. Contrairement à Djibril Cissé, qui avait été lui-aussi entendu à la PJ de Versailles mais relâché au bout d'une journée le 13 octobre dernier, Karim Benzema ne semble pas avoir convaincu les enquêteurs d'être totalement étranger à cette affaire. "Son état d'esprit est serein", a pourtant déclaré son avocat à la presse en sortant  de l'hôtel de police vers 18h15. Alors que Didier Deschamps annoncera à 14h le groupe de joueurs retenus en équipe de France pour affronter l'Allemagne (le 13 novembre) et l'Angleterre (le 17 novembre) en amical, l'ancien Lyonnais aura certainement d'autres choses en tête.

Pourtant, dans la matinée, l'optimisme était de mise dans le "camp" Benzema. On affirmait que le joueur n'a pris "aucune part" dans ce chantage présumé. Le Madrilène était même plutôt content de devoir s'exprimer. A l'évocation de son nom par la presse, Karim Benzema a immédiatement fait  savoir au juge d'instruction" qu'il se tenait "à la disposition des  enquêteurs", a indiqué à l'AFP son avocat Me Sylvain Cormier. "C'est donc naturellement qu'il a répondu  à la convocation de ces derniers. Il est là pour répondre naturellement à leurs questions. Karim Benzema n'a absolument rien à se reprocher", il "est heureux, même  satisfait, de pouvoir finalement mettre fin à cette pénible polémique", a  ajouté Me Cormier, devant l'hôtel de police de Versailles. 

Quel rôle a joué Benzema ?

Les enquêteurs cherchaient notamment à déterminer dans quelle mesure Benzema connaissait l'existence de cette vidéo intime où apparaît Valbuena et qui avait été subtilisée par des maîtres-chanteurs. Selon une source proche de l'enquête citée par l'AFP, le joueur madrilène avait évoqué l'existence de cette vidéo à son équipier le 5 octobre, lors d'un rassemblement de l'équipe de France. Il en aurait eu connaissance après qu'un de ses proches eut été contacté par les maîtres-chanteurs présumés, dans le but d'utiliser Benzema dans leur entreprise de chantage. La conversation entre les deux joueurs relevait-elle du conseil amical ou, au contraire, de l'incitation à payer les maîtres-chanteurs ? D'autre part, un homme, présenté comme un proche du frère de Karim Benzema, devait être présenté mercredi après-midi à un juge de Lyon. Ce suspect, déjà connu des services de police, avait été placé lundi en garde à vue dans les locaux de la PJ de Lyon.

Une information judiciaire a été ouverte le 31 juillet à Versailles pour  "chantage et participation à une association de malfaiteurs en vue de la  préparation d'un délit puni d'au moins cinq ans d'emprisonnement". Les trois maîtres-chanteurs présumés, qui gravitent dans l'entourage de plusieurs joueurs de football, ont été mis en examen et placés en détention provisoire mi-octobre.