Didier Deschamps.

Eliminatoires de l'Euro 2020 : Deschamps va-t-il faire appel à du sang neuf ?

Publié le , modifié le

Alors que les Bleus s'apprêtent à inaugurer leur campagne de qualification pour l'Euro 2020, des interrogations demeurent sur les noms des élus qui seront appelés pour affronter la Moldavie puis l'Islande (22 et 25 mars). Didier Deschamps doit communiquer sa liste ce jeudi et de nouveaux renforts pourraient arriver en équipe de France, notamment en défense.

C'est la rentrée pour Didier Deschamps et les Bleus. Ce jeudi à partir de 14h au siège de la Fédération française, le sélectionneur de l'équipe de France communiquera sa première liste de 2019, qui constituera le groupe pour les confrontations face à la Moldavie (22 mars) et l'Islande (25 mars) lors du début des éliminatoires pour l'Euro 2020. Et si un noyau fort de champions du monde l'été dernier en Russie devrait très logiquement émerger, de nouvelles têtes pourraient faire leur apparition, surtout en défense avec les absences sur blessure de Lucas Hernandez, Benjamin Mendy, Mamadou Sakho et celle probable d'Adil Rami, en méforme avec l'OM. Voici une liste non exhaustive des prétendants à un strapontin.

Clément Lenglet, 23 ans, FC Barcelone

Son nom revient souvent parmi ceux qui attendent dans l'antichambre de la sélection. Car le défenseur central des Blaugrana n'est pas loin des Bleus. L'ancien sévillan a suppléé au pied levé Samuel Umtiti au Barça lorsque ce dernier était blessé, au point de passer devant dans la hiérarchie. Le joueur de 23 ans compte 10 sélections avec les Espoirs. S'il est concentré sur le 8e de finale retour de la Ligue des champions face à Lyon, Lenglet serait sans aucun doute ravi de rejoindre les champions du monde à Clairefontaine la semaine prochaine.

Abdou Diallo, 22 ans, Borussia Dortmund

Autant le dire tout de suite, il s'agirait de la grosse cote. Non pas que le défenseur central des Borussen ne mérite pas d'être appelé, bien au contraire. Mais le capitaine des Espoirs peut encore paraître un peu tendre pour évoluer avec les A. Tout juste éliminé de la C1 par Tottenham, le joueur de 22 ans pourrait cependant voir d'un bon oeil une première sélection chez les Bleus. D'autant que Dortmund n'est plus en lice qu'en championnat.

Ruben Aguilar, 25 ans, Montpellier

Régulier avec les Héraultais, le latéral droit fait partie de la short-list pour concurrencer Djibril Sidibé - auteur d'une saison très moyenne avec Monaco - et Benjamin Pavard, lui aussi dans le même cas. Elément incontournable du 3-5-2 de Michel Der Zakarian, la rigidité tactique de son coach pourrait être un frein au système à quatre défenseurs prôné par Didier Deschamps. 

Léo Dubois, 24 ans, Olympique Lyonnais

Excellent depuis quelques semaines dans le couloir droit de l'OL, Léo Dubois revient de loin, lui qui était remplaçant en début de saison, barré par la concurrence de Kenny Tete et Rafael. Mais l'ancien Nantais arrivé libre dans le Rhône a livré plusieurs "masterclass", au point de revenir de plus en plus souvent dans les débats sur une pige en Bleus. 

Kenny Lala, 27 ans, Strasbourg

Des trois latéraux précédemment cités, l'ancien lensois est le seul à avoir été supervisé par Guy Stéphan, l'adjoint de "DD". Auteur d'un début de saison exceptionnel avec Strasbourg, Lala est l'un des joueurs les plus décisifs de son équipe. En plus de sa qualité de vitesse, le joueur du mois de décembre en Ligue 1 sait aussi marquer et faire la dernière passe. Seuls hics ? Son inexpérience avec les Bleus (jamais appelé en Espoirs) et son évolution dans un système à trois derrière sous la houlette de Thierry Laurey

Equipe de France de football