Duels aux quatre coins de l'Europe

Duels aux quatre coins de l'Europe

Publié le , modifié le

La lutte pour le titre se joue à deux dans tous les championnats européens. Une semaine après la défaite concédée à Wigan (1-0), Manchester United doit se ressaisir pour éviter de voir City revenir dans la course. A suivre également, la demi-finale de Cup entre Liverpool et Everton. En Espagne, Barcelone n'a plus de point à perdre à une semaine du Clasico, qui pourrait permettre aux hommes de Pep Guardiola de revenir à un point du Real.

Suivez, dès 13h20, en direct et sur France 4 la demi-finale de Cup entre Liverpool et Everton.

ANGLETERRE : Liverpool vise le doublé

Déjà vainqueur de la Coupe de la Ligue, Liverpool peut faire oublier ses piètres résultats en Premier League en cas de victoire, samedi (13h30), en demi-finale de Coupe d'Angleterre face à Everton. "Nous sommes tous déçus de notre place en Championnat, mais si ce groupe remporte deux trophées cette saison, alors, on pourra parler de succès", estime Steven Gerrard, emblématique capitaine de Liverpool. Mais confronté aux suspensions de ses deux premiers gardiens, Pepe Reina et Doni, Kenny Dalglish sera contraint de titulariser l'Australien Brad Jones dans les cages. C'est la troisième rencontre que disputera ce gardien de 30 ans sous le maillot des Reds. Devancé d'une place par Everton (7e), Liverpool reste sur une lourde défaite contre son éternel rival le mois dernier (3-0).

Dimanche, l'autre demi-finale opposera Tottenham à Chelsea (19h00), deux équipes aux trajectoires contraires. Les Blues, 5e, connaissent une seconde jeunesse depuis l'arrivée sur le banc de l'entraineur Di Matteo, pendant que les coéquipiers d'Adebayor peinent à sortir d'une spirale négative qui les a vu abandonner leur troisième place au profit d'Arsenal. "Nous avons un match difficile face à Chelsea", reconnait Gareth Bale, l'ailier virevoltant de Tottenham."Mais je pense que si nous jouons à notre véritable niveau, alors nous pouvons espérer atteindre la finale de la Cup".

On joue également en Premier League ce week-end. Une fois encore, c'est le duel des Manchester qui retiendra l'attention. Depuis le faux pas de United le week-end dernier face à Wigan (défaite 1-0), les Citizens croient à nouveau au titre à deux semaines d'un derby qui pourrait s'avérer décisif. En cas de victoire sur la pelouse de Norwich City (10e), les hommes de Roberto Mancini peuvent revenir à deux points des Red Devils, qui reçoivent Aston Villa (15e) dimanche.

ESPAGNE : Le bras de fer continue

Nouvel épisode du mano a mano palpitant entre le Barça et le Real Madrid à une semaine du Clasico tant attendu.Grâce à l'inévitable Ronaldo, auteur d'un triplé, les Madrilènes ont repris quatre points d'avance sur Barcelone en tête de la Liga le week-end dernier suite au derby face à l'Athletico (4-1). De bon augure avant de recevoir le Sporting Gijon (19e) lors de la 34e journée de championnat. Car même si les hommes de José Mourinho ont vu fondre leurs dix points d'avance sur le grand rival barcelonais, ils disposent d'un matelas toujours conséquent. D'autant que les Blaugranas peuvent s'attendre à un déplacement compliqué sur la pelouse de Levante (5e), l'équipe surprise de cette saison. "On essaye de combler l'écart à chaque match", glisse le milieu de terrain Sergio Busquets. "Si on gagne tout, on reviendra au moins à un point..."

Les deux dernières places qualificatives pour la C1 sont elles aussi la source de toutes les convoitises. Et pour l'instant, c'est Valence, en déplacement sur la pelouse de l'Espanyol Barcelone (10e), qui tient la corde. Deux points derrière, Malaga, qui accueille la Real Sociedad (15e), tentera de se relever de sa défaite concédée dans les dix dernières minutes du match face à Villarreal lors de la dernière journée (2-1).

ITALIE : Juve-Milan, qui lâchera prise ?

La lutte à distance continue entre la Juventus Turin (1e) et le Milan AC (2e), qui affronteront des adversaires à leur portée lors de la 33e journée de Série A. Les Milanais reçoivent une équipe du Genoa (17e) qui flirte avec la zone rouge, pendant que la Juve, toujours invaincue cette saison en championnat, rend visite à Cesena, lanterne rouge. Un point sépare les deux équipes, qui se livrent à un vrai chassé-croisé au sommet de la Série A.

Derrière, la bataille est tout aussi féroce. Cinq équipes se tiennent en six points pour les places européennes. Parmi elles, la Lazio Rome (3e) est le candidat le plus crédible pour compléter le podium avant son déplacement à Novare. Mais le moindre faux-pas des Biancazzuri pourrait permettre à l'Udinese (4e), à l'affut trois points derrière, de passer devant grâce à une différence de buts favorable. Les coéquipiers de Di Natale, 2e meilleur buteur (20 buts), devront pour cela sortir vainqueur d'un duel qui s'annonce passionnant face à l'Inter Milan (7e). Plus fringants depuis la prise depuis la prise de fonction d'Andrea Stramaccioni (2 victoires et 1 nul), qui a remplacé sur le banc Claudio Ranieri, les Intéristes sont à trois points de la quatrième place qualificative pour les barrages de C1.

Naples (6e), en perdition depuis son élimination en Ligue des Champions, doit absolument réagir à Lecce (18e) après cinq matches sans victoire (3 défaites et 2 nuls). Fort de sa victoire face à l'Udinese lors de la dernière journée (3-1), l'AS Rome (5e) pourrait également profiter de la réception de la Fiorentina (16e) pour intégrer le Top 4.

ALLEMAGNE : Le Borussia grand favori

Après la coup de force de Dortmund le week-end dernier, qui a renforcé sa place de leader en disposant du Bayern Munich (1-0), la Bundesliga reprend ses droits à l'occasion de la 31e journée de championnat. Pratiquement assuré du titre de champion, le Borussia devra cependant négocier un déplacement compliqué sur la pelouse de Schalke 04 (3e) pour garder à distance le Bayern, qu'il devance de six points. Les Bavarois, eux, devront absolument s'imposer à domicile face à Mayence (11e) pour ne pas voir s'envoler les derniers espoirs de titre. Une rencontre en forme de revanche pour les coéquipiers de Franck Ribéry, surpris au match aller par l'équipe surprise de la saison dernière (défaite 3-2).

Victor Patenôtre

francetv sport @francetvsport