Du sursis requis contre Makelele

Publié le , modifié le

Accusé de "violences" en octobre 2010 par une ex-petite amie britannique, Thandi Ojeer, Claude Makelele pourrait être condamné à cinq mois de prison avec sursis. Son avocat, Me Arnaud Péricard, a évoqué "un cas de légitime défense", lors de l'audience où l'actuel entraîneur-adjoint du PSG n'était pas présent. Le tribunal correctionnel de Versailles rendra son jugement le 13 septembre.