Drogba décisif, Messi muet

Drogba décisif, Messi muet

Publié le , modifié le

Dans le duel des buteurs, Didier Drogba a pris le meilleur sur Lionel Messi. L'Ivoirien a montré toutes ses capacités physiques et techniques dans un match sans ballon. Un seul lui a suffit pour offrir la victoire à Chelsea face à Barcelone (1-0) lors de la demi-finale aller de la Ligue des Champions. En revanche, l'Argentin, auteur de 63 buts cette saison, est resté muet et n'a toujours pas marqué en sept rencontres face aux Blues.

En deux gestes et deux courses dès les premières minutes, Didier Drogba a justifié toute la confiance de son entraîneur Di Matteo qui l'a préféré à Fernando Torres. L'attaquant ivoirien a martyrisé son garde du corps attitré, l'expérimenté combattant Carles Puyol. Rapide, physique et inspiré, Drogba a converti la seule véritable attaque de son équipe lors des 45 premières minutes. Une perte de balle de Lionel Messi a offert une situation de contre bien emmenée par Ramires et conclue par le pied gauche de Drogba au second poteau (45e+2). Son cinquième but cette saison en Ligue des champions.Une revanche après la demi-finale de 2009 lorsque, furibard, il avait lancé "it's a fucking  disgrace! ("C'est un putain de scandale", ndlr)" à propose de l'arbitrage.

Comme à son habitude, Lionel Messi s'est montré discret dans le jeu dans un premier temps. Plus étonnant, Messi, bien surveillé par les défenseurs londoniens, Terry en tête, a été sevré de ballon et surtout perdu plus de ballons que d'habitude. Peu servi, il a cherché le bon positionnement. Sa première occasion a été de la… tête à hauteur des 18 mètres (28e). Juste avant la pause, Messi s'est lancé dans une succession de dribles courts avant de servir un caviar à Fabregas dont la frappe piquée a été stoppée sur la ligne par Cole (43e). Dans la foulée, son premier tir de la partie est passé à côté (43e) avant de ressentir une petite gêne à la cuisse droite à la suite d'une glissade (44e).

Messi muet

Pour son 53e match de la saison, "la Pulga" (la puce) n'a pas réussi à cadrer à l'image de ses deux tirs (52e et 65e) et de son coup franc (63e), toutes contrés. Malgré un nombre important de ballons perdus, l'Argentin a cependant mis la pression sur la défense anglaise. Sans succès. A l'image de son équipe, le joueur de 24 ans a été moins décisif que d'habitude et moins réaliste. Le compteur de but reste bloqué à 63e but cette saison. L'Argentin marque, sans arrêt, contre tout le monde. Mais jamais contre les  Blues. En six rencontres face à Chelsea, Messi n'avait jamais marqué. La malédiction continue.

Dans un registre différent, puisque dans une équipe totalement dominée dans la possession de balle, Drogba a montré l'étendue de son registre. Sur chacune de ses prises de balles, Drogba a bonifié les ballons, soit en temporisant, soit en conservant ou soit en accélérant. Sa présence physique a été un point d'ancrage essentiel dans le dispositif très défensif des Blues. Et pour préserver le score, il n'a pas hésité à défendre, jusqu'à prendre un carton jaune pour un mauvais tacle sur Messi (86e). A 34 ans depuis un mois, Drogba n'est pas mort.

Mathieu Baratas