Borussia Dortmund
- | PATRIK STOLLARZ / AFP

Dortmund veut inverser la tendance

Publié le , modifié le

Après avoir perdu le derby de la Ruhr face à Schalke (1-2), Dortmund veut impérativement se redresser face au Real Madrid en Ligue des Champions et donner un autre visage que celui offert par ses supporteurs lors d'échauffourées avec les forces de l'ordre ce week-end. Dans ce groupe D, Manchester City espère encore se relancer face à l'Ajax. Dans le groupe C, l'AC Milan vise la première place occupée par Malaga, son adversaire du jour...

Distancé de 12 points par le Bayern Munich en championnat, Dortmund sent bien que le titre national lui échappe. Pour évacuer des esprits la défaite contre son meilleur ennemi Schalke et les 200 arrestations qui ont suivi le derby, quoi de mieux qu'un beau succès face au Real Madrid ? Le coach Jürgen Klopp, qui avait mis en place un bien curieux système de jeu contre Schalke, a appelé "à être meilleur dans tous les domaines pour montrer ce dont on est capable" face aux Merengue, accessoirement leaders du groupe avec deux victoires de rang. "C'est une grosse équipe, en plus chez eux, avec leurs supporteurs. Ce match va être aussi difficile que les deux premiers, contre Manchester City (victoire du Real 3-2) et l'Ajax (succès du Real 4-1)", a affirmé Karim Benzema. Dans ce même groupe, les Citizens sont au pied du mur. Troisième avec un seul point, le richissime club anglais doit impérativement l'emporter à domicile face à l'Ajax.

Leader surprise du groupe C devant l'AC Milan, Malaga sait bien que cette rencontre face aux Rossoneri peut s'avérer décisive. La victoire face au Zenit (2-3) lors de la dernière journée a sans conteste donner du baume au coeur des Milanais. Mais la récente défaite face à la Lazio (3-2) et leur triste 15e place en Serie A, leur a aussi rappelé leurs lacunes cette saison après les départs de Zlatan Ibrahimovic et Thiago Silva. Invaincu à la maison dans la compétition, l'équipe espagnole caresse l'espoir d'un troisième succès de rang face au prestigieux club italien. Cette troisième journée sera également l'occasion pour le Zenit de débloquer son compteur face à une formation d'Anderlecht qu'il a battue à deux reprises en 2010. 

Romain Bonte