Allemagne Schalke Dortmund 092010
| AFP - Patrick Stollarz

Dortmund doit patienter

Publié le , modifié le

Dortmund battu samedi soir à Moenchengladbach 1-0, devra attendre pour être sacré champion d'Allemagne après la victoire de Leverkusen devant Hoffenheim (2-1) lors de la 31e journée, tandis que le Bayern Munich a compromis à Francfort (1-1) ses chances de qualification pour la Ligue des champions. Dortmund n'a plus que 5 points d'écart sur le Bayer et devra donc patienter.

Le leader pouvait être sacré dès ce samedi si le Bayer Leverkusen, dernière équipe à pouvoir le devancer, ne battait pas Hoffenheim et s'il battait Gladbach. Hoffenheim a failli remplir sa partie du contrat en ouvrant la marque à la 28e minute par l'Islandais Sigurdsson, mais le Bayer, qui restait sur cinq victoires de suite à domicile, a retrouvé rapidement ses esprits pour marquer deux fois (40, 52). De son côté, Dortmund n'a pas su non plus saisir sa chance, s'inclinant  à Moenchengladbach sur un but d'Idrissou. Le Bayer est revenu à cinq points de la tête et peut encore viser le titre suprême, alors que M'Gladbach grâce à ce succès abandonne la lanterne rouge et peut croire à son salut même si ce sera très ardu.

 Six jours après sa démonstration devant le Bayer Leverkusen (5-1), le Bayern Munich est retombé de haut et a arraché un point à deux minutes du coup de sifflet final sur un pénalty de Mario Gomez. L'effet Andries Jonker a fait long feu: l'ancien adjoint de Van Gaal qui lui a succédé mi-avril, a vu son équipe retomber dans ses travers avec une domination stérile et une fébrilité défensive fatale sur la seule occasion de l'Eintracht. Le Bayern est 4e à un point d'Hanovre, vainqueur jeudi en match avancé à Fribourg (3-1). Pour décrocher cette troisième place, qualificative pour le 3e préliminaire de la Ligue des champions 2012 dont la finale aura lieu à l'Allianz-Arena, les stars bavaroises doivent espérer un faux-pas d'Hanovre et réussir un sans-faute.

Les espérances se sont définitivement envolées pour Schalke 04. Le club de la Ruhr s'est incliné à domicile contre Kaiserslautern (1-0) à trois jours de sa demi-finale aller de Ligue des champions contre Manchester United, mais Ralf Rangnick avait ménagé cinq joueurs.En bas de classement, la situation s'est décantée avec les victoires de Stuttgart (3-0 devant Hambourg) et de Kaiserslautern, tandis que St. Pauli a sans doute perdu ses derniers espoirs devant le Werder Brême (1-3).