Deschamps: "Il y a Paris et les autres"

Publié le , modifié le

"Aujourd'hui, il y a Paris et les autres", a jugé l'entraîneur de l'Olympique de Marseille, Didier Deschamps, estimant que l'écart entre le Paris SG et le reste des équipes pouvait à terme devenir "un fossé".

"Le PSG a un pouvoir économique qu'aucun autre club de Ligue 1 n'a. En Angleterre, il y a plusieurs clubs qui ont cette capacité financière, avec Manchester City, Chelsea, Liverpool ou Manchester United", a-t-il déclaré devant la presse. "En France, dans les candidats au titre, il y en a un qui a des moyens largement supérieurs aux autres, dont on fait partie. L'argent ne fait pas tout mais ils ont la possibilité d'acheter qui ils souhaitent. C'est le cas durant ce mercato d'hiver, ça le sera encore cet été", a ajouté Deschamps. Pour Deschamps, "on peut toujours lutter, mais il y a un écart qui, avec les années, si ça reste comme ça, peut devenir un fossé".

AFP