Des footballeurs en "listes"

Des footballeurs en "listes"

Publié le , modifié le

Si leur terrain de prédilection reste le rectangle vert, nombre de footballeurs font aussi valoir leurs talents dans leur costume de citoyen. A ce titre, ils seront plusieurs dimanche à livrer une autre compétition, celle des élections municipales. La majorité sont certes d’anciens professionnels, qui ne sont plus dans le métier, mais qui ont conservé une aura susceptible d’apporter une plus value à la liste qu’ils représentent.

C’est le cas notamment de David Ginola, engagé auprès d’un candidat sans-étiquette dans la conquête de la ville de Sainte-Maxime, ou bien de Ludovic Giuly, sur une liste UDI à Limonest dans le Rhône. Le Niçois José Cobos se retrouve sur celle du maire sortant Christian Estrosi, alors que Steve Savidan est candidat à Angers aux côtés du candidat UMP.

Le pari de Pape Diouf

Parmi les autres personnalités du football engagées dans ces municipales, la plus significative reste l’ancien président de l’OM, Pape Diouf, qui fort de ses réseaux et des accointances dans la ville, se présente comme N.1 d’une liste sans étiquette, et espère bien jouer un rôle dans la cité phocéenne.

Enfin, Olivier Rouyer, ancien joueur nancéien et consultant télé figure sur la liste de l’UMP Laurent Hénart à Nancy et l’entraîneur Guy Lacombe sur celle engagée à Dinard.

Christian Grégoire