De la prison ferme pour un supporteur

Publié le

Un Ukrainien, jugé lundi en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Montpellier, a été condamné à 18 mois de prison dont 12 avec sursis pour des violences entre supporteurs et forces de l'ordre avant le match de championnat de France Montpellier-Saint-Etienne vendredi. Le jeune homme de 21 ans, domicilié à Nice et déjà connu de la justice, avait été interpellé vendredi et placé en détention dimanche pour des faits de violences volontaires.

Romain Bonte