Criscito, international parti pour l'argent en Russie

Publié le , modifié le

Domenico Criscito, l'arrière-gauche de l'équipe d'Italie placé lundi sous enquête par la police italienne dans l'affaire des matchs arrangés du "Calcioscommesse", avait rejoint le Zénit Saint-Pétersbourg en Russie pour des raisons financières.

"Je suis aussi parti à l'étranger pour des raisons économiques", avait  admis "Mimmo" Criscito vendredi dernier au rassemblement de l'équipe d'Italie.  Une phrase qui risque désormais de se retourner contre lui.  A 25 ans, le joueur qui compte 19 sélections (zéro but) risque de ne pas  être emmené à l'Euro-2012 par Cesare Prandelli au nom du "code éthique"  instauré qui exige un comportement exemplaire des internationaux sur et  en-dehors des terrains.      

Formé au Genoa et prêté plusieurs fois à la Juventus Turin, Criscito s'est  imposé dans le club génois de 2008 à 2011 avant de rejoindre le Zenit pour 11  millions d'euros de transfert en 2011 et un salaire estimé à 2,8 millions  d'euros par saison. Il a été deux fois champion de Russie.

Gilles Gaillard