Jackie Groenen, buteuse providentielle
Jackie Groenen, buteuse providentielle | FRANCK FIFE / AFP

Mondial féminin : Les Pays-Bas viennent à bout de la Suède en prolongations et rejoignent les Etats-Unis en finale

Publié le , modifié le

Deux ans après leur sacre européen, les Pays-Bas disputeront dimanche face aux Etats-Unis la première finale de Coupe du monde de leur histoire. Il aura fallu attendre la prolongation et une frappe parfaite de Jackie Groenen pour voir les Néerlandaises se défaire de la Suède (1-0) au terme d'une demi-finale décevante.

La Suède n’aura pas sa revanche. Battues par les Pays-Bas il y a deux ans en quarts de finale du dernier Euro, les Scandinaves ont une nouvelle fois subi la loi des “Oranje”, ce mercredi à Lyon. Une belle frappe croisée de Jackie Groenen en prolongations aura suffit à des Néerlandaises peu inspirées mais qui joueront leur première finale de Coupe du monde dimanche, face aux tenantes du titre américaines.

On avait eu droit à une demi-finale haletante et sans temps mort - ou presque - entre les Etats-Unis et l’Angleterre mardi. Ce fut beaucoup plus calme ce mercredi sur la pelouse du Groupama Stadium, entre deux équipes dans la continuité de ce qu’elles ont montré lors de leurs quarts de finale. A savoir une équipe des Pays-Bas empruntée, loin de son meilleur niveau, et des Suédoises intraitables défensivement et à l’affût de la moindre transition.

Résultat ? Un match tactique et fermé, où les frissons auront été rares. Un seul en première période, Sari Van Veenendaal repoussant du pied le tir à bout portant de Lina Hurtig (37e). La gardienne néerlandaise, meilleure joueuse des "Oranje" ce soir, a montré qu’elle était tout aussi habile avec ses mains, déroulant son mètre 80 pour envoyer du bout des gants la tentative de Fischer sur son poteau (56e).

Stériles, incapables de déstabiliser le solide bloc suédois et rapidement orphelines de leur star Lieke Martens, toujours souffrante de son orteil et sortie à la pause, les Pays-Bas se montrent toutefois plus entreprenantes au retour des vestiaires et sortent doucement la tête de l'eau. Hedvig Lindahl en profite pour répondre à Van Veenendaal, détournant la tête de Viviane Midiema sur sa barre transversale (64e). La coach néerlandaise Sarina Wiegman tente alors de dynamiter cette deuxième mi-temps en lançant Shanice van de Sanden dans la bataille. Abusant autant de courses sur son côté droit que de mauvais choix, la Lyonnaise se sera néanmoins offert une balle de match, voyant finalement sa lourde frappe sortie par la main ferme de Lindahl. (90e+3).

Jackie Groenen délivre les Oranje

Direction les prolongations, une première pour une demi-finale de Coupe du Monde féminine. Pas de quoi réveiller ce match sous somnifères, les 22 actrices tirant la langue sur la pelouse du Groupama Stadium. Il faudra finalement un éclair dans la nuit lyonnaise pour voir les Pays-Bas faire sauter le verrou suédois. A 25 mètres, Jackie Groenen récupère une déviation heureuse de Miedema et croise parfaitement sa frappe pour tromper Lindahl et envoyer les siennes au paradis (1-0, 99e). Deux ans après avoir décroché le premier titre de leur histoire en gagnant l’Euro à domicile, les Pays-Bas ne sont plus qu'à une marche de conquérir le monde.

Coupe du Monde de Football Féminin