L'équipe de Suède après sa victoire face à l'Allemagne en quarts de finale du Mondial féminin
L'équipe de Suède après sa victoire face à l'Allemagne en quarts de finale du Mondial féminin | LOIC VENANCE / AFP

Mondial féminin : Encore un exploit pour la Suède ?

Publié le , modifié le

Après avoir sorti l'Allemagne à la surprise générale, la Suède peut-elle continuer sur sa lancée et venir à bout des Pays-Bas ? Ce soir à 21h00, la deuxième demi-finale du Mondial féminin à Lyon, risque d’être explosive car les Néerlandais, vainqueurs de l'Euro 2017, ont le titre mondial en ligne de mire.

La Suède fait office de découpeur de têtes dans cette Coupe du Monde. En phase finale, les joueuses de Peter Gerhardsson ont écarté le Canada et l'Allemagne, tous deux membres du top 5 mondial, et vont maintenant défier en demi-finale les Pays Bas, classés au 8e rang mondial et championnes d'Europe. Les Oranjeleeuwinnen seront donc favoris de cette rencontre, mais la Suède aborde le match dans les meilleures dispositions, avec des joueuses en pleine confiance et qui n'ont rien à perdre.

Pour ce choc, la Suède devra faire sans leur attaquante Fridolina Rolfo, suspendue après avoir reçu un carton jaune face aux Allemandes. Mais Lina Hurtig, titulaire contre les États-Unis et buteuse contre la Thaïlande, fera office de remplaçante de qualité. Si la Suède veut venir à bout des Pays-Bas, il va falloir qu'elle contienne les vagues offensives néerlandaises, notamment l'avant-centre Vivianne Miedema. Elle a marqué trois buts depuis le début de la compétition et est un casse-tête pour toutes les défenses comme l'explique la suédoise Nilla Fischer « Elle est imprévisible dans la surfaceQuand vous pensez qu'elle va tirer, elle pousse son ballon un peu plus loin, ce sera un gros challenge de la contrer. Elle est extrêmement intelligente dans sa façon de se déplacer. »

Les Scandinaves ont montré face à l'Allemagne qu'elles maîtrisaient le jeu en contre, elles devront donc multiplier les ballons en profondeur et les appels dans le dos de la défense pour trouver le chemin des filets. C'est la troisième apparition en demi-finale de Coupe du Monde pour la Suède qui pourra peut être (ou pas) bénéficier de l’avantage de l’expérience, car pour les Pays-Bas, ce sera une première.

Un avantage psychologique ?

Cette demi-finale va rappeler des souvenirs que les Suédoises auraient préféré oublier. Lors de l'Euro féminin en 2017, les deux nations s'étaient également affrontées en demi-finale et les Pays-Bas étaient sortis vainqueurs (2-0), grâce à des buts de Lieke Martens et Vivianne Miedema. Deux ans plus tard, l'effectif de l'équipe néerlandaise n'a pas changé à deux joueuses près : Dominique Bloodworth a remplacé Stefanie van der Gragt et Merel van Dongen a pris la place de Kika van Es. De quoi faire peur aux Suédoises ?

Pas si sûr, car les Suédoises auront à cœur de prendre leur revanche. Avec deux équipes qui jouent gros, cette demi finale promet dans tous les cas un beau spectacle. La Suède vise une deuxième finale en Coupe du Monde après celle perdue en 2003. Les Pays-Bas, eux, auront ce soir l’occasion de disputer la finale d'une grande compétition internationale pour la deuxième fois de suite, ce qui n'est pas arrivé dans le football féminin depuis 12 ans.

Maxime Izac

France tv sport francetvsport

Coupe du Monde de Football Féminin