Gianni Infantino

Après la "meilleure Coupe du monde féminine de l'histoire", Infantino veut passer à 32 équipes

Publié le , modifié le

Le président de la FIFA Gianni Infantino a expliqué vouloir faire passer le Mondial féminin de 24 à 32 équipes, sur le même modèle d'ouverture prôné pour l'épreuve masculine. Le dirigeant de l'instance du football a vanté la réussite de la Coupe du monde en France.

Après ce Mondial 2019 en France, la "meilleure Coupe du monde féminine de l'histoire", le président de la Fifa Gianni Infantino a annoncé son intention de l'élargir de 24 à 32 équipes dès 2023. "Il y aura un avant et un après", a dit le patron du foot mondial à Lyon, vendredi, à deux jours de la finale. Cette Coupe du monde est la "meilleure de l'histoire, elle a été phénoménale, exceptionnelle", a insisté le dirigeant.

Gianni Infantino s'est dit favorable à un élargissement de la Coupe du monde féminine de 24 à 32 équipes dès 2023. "Il ne faut pas perdre de temps. Il faut travailler, rien n'est impossible. Si on regarde le succès de cette Coupe du monde, il faut voir encore plus grand".

Le président de la FIFA voudrait par ailleurs doubler la dotation financière destinée aux équipes dans cette Coupe du monde et créer une Coupe du monde féminine des clubs "dès l'année prochaine". Il a aussi évoqué un investissement global de 1 milliard d'euros de la FIFA à destination du football féminin. "Il faut investir pour faire croître le football féminin dans le monde entier".

AFP

Coupe du Monde de Football Féminin