Le Chili a réussi ses débuts
Le Chili a réussi ses débuts | Alexander NEMENOV / AFP

Le Chili s'en sort de justesse face au Cameroun

Publié le , modifié le

Pour son entrée en lice, le Chili a souffert mais s’est finalement imposé sur le fil face au Cameroun (2-0). Arturo Vidal et Eduardo Vargas ont fait la différence dans le dernier quart d'heure pour offrir la première place du groupe B à la Roja.

Ce fut compliqué mais le Chili n'a pas manqué ses débuts dans cette Coupe des Confédérations. Supérieurs techniquement mais trop brouillons dans le dernier geste, les sud-américains ont du attendre le dernier quart d'heure pour forcer la décision. Sur un centre parfait d'Alexis Sanchez, Arturo Vidal s'est élevé plus haut que la défense camerounaise pour catapulter le ballon dans les buts d'un très bon Fabrice Ondoa (1-0, 81e). Dans le temps additionnel, Eduardo Vargas a corsé l'addition sur un contre assassin, profitant d'un bon travail du même Alexis Sanchez (2-0, 90e+1).

La vidéo, encore elle

Après Portugal-Mexique, la vidéo a encore été au coeur des débats ce dimanche à Moscou. Juste avant la mi-temps, alors que le Chili n'y arrive pas et que le Cameroun s'est vu refusé un but pour une faute peu évidente de Vincent Aboubakar sur Arturo Vidal (16e), Eduardo Vargas croit bien délivrer son équipe. Mais l'arbitre fait appel à l'assistance vidéo, et après une minute de flottement, la décision tombe : hors-jeu au moment de la passe de Vidal (45e).

Le second acte se révèle plus fermé et Fabrice Ondoa continue de briller dans les bois camerounais. Mais Vidal puis Vargas, sur un but d'abord annulé pour hors-jeu avant d'être validé par l'assistance vidéo, ont fini par punir de vaillants Camerounais. Le double vainqueur de la Copa America a lui rempli sa mission avant d'affronter jeudi l'Allemagne, le grand épouvantail du groupe B, qui entrera en lice lundi contre l'Australie.

francetv sport @francetvsport