Le Portugais Cristiano Ronaldo
Le Portugais Cristiano Ronaldo au duel aérien face au Mexique | AFP - FRANCK FIFE

Coupe des Confédérations: Le Mexique arrache le nul contre le Portugal (2-2)

Publié le , modifié le

Au lendemain de la victoire (2-0) de la Russie sur la Nouvelle-Zélande dans le match d'ouverture de la Coupe des Confédérations, le Portugal n'a pas réussi à conserver l'avantage face au Mexique (2-2). Dans cette première grande affiche de cette compétition, Quaresma a été le premier buteur (35e) sur une offrande de Cristiano Ronaldo, mais Chicharito a égalisé juste avant la pause de la tête (42e). En fin de match, bis repetita avec l'avantage donné par Cedric (86e), suivi de près par l'égalisation, encore de la tête, de Moreno (90e).

Du jeu, de l'enthousiasme, mais un match nul. Et des regrets pour le Portugal. Le champion d'Europe n'a pas réussi à conserver un avantage conquis de haute lutte par deux fois. Car les Mexicains ont égalisé très rapidement, à chaque fois de la tête. Dans un match alerte, vivant, Portugais et Mexicains se sont neutralisés. Des actions, il y en a eues. Et comme le veut désormais le règlement, la vidéo a fait son irruption dans jeu. D'abord pour invalider un but inscrit par le défenseur Pepe, à la 21e minute (pour hors jeu), puis pour valider le deuxième but lusitanien, en toute fin de match. C'est d'ailleurs le premier but invalidé par la vidéo dans une compétition internationale d'importance. Mais Quaresma, sur un service merveilleux de CR7 et une feinte envoutante sur Ochoa, ouvrait le score juste après (35e).

Pour les Mexicains en revanche, pas besoin de ralenti, les égalisations de la tête de Chicharito (42e) et de Moreno (90+1) sont arrivés respectivement 8 et 5 minutes après le but portugais. Avec leur coeur, les Mexicains arrachent donc un match nul qui leur laisse tous les espoirs dans cette compétition, au sein d'un groupe mené pour le moment par la Russie.

Réactions

Juan Ricardo Osorio (sélectionneur du Mexique): "Nous avons eu 61% de la possession, et c'est très méritoire face au champion d'Europe d'avoir fait jeu égal. Ne subir la première frappe portugaise qu'à la 17e minute et le premier but qu'à la 34e, ça montre notre bon travail, face à des attaquants du niveau de Cristiano Ronaldo, Ricardo Quaresma et Nani. Le but Hector Moreno a donné un grand résultat au football mexicain. Nous avons été très dignes. Il nous reste à progresser dans la finalisation, il nous a manqué l'efficacité dans le dernier tiers du terrain. Le prochain match sera très dur, puisque l'adversaire (la Nouvelle-Zélande, ndlr) va tout donner. Javier (Hernandez) est un finisseur de classe, il a marqué, et il peut jouer comme N.9 mais aussi comme N.11 en entrant vers l'intérieur"

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze