Allemagne Chili Confédérations
Julian Draxler et Charles Araguiz au duel. | FRANCK FIFE / AFP

Confédérations: l'Allemagne et le Chili dos à dos (1-1)

Publié le , modifié le

L'Allemagne championne du monde et le Chili double champion d'Amérique du Sud ont fait match nul 1-1 et se sont ainsi approchés de la qualification pour les demi-finales de la Coupe des Confédérations, jeudi à Kazan.

Dans cette finale avant l'heure de leur poule, à Kazan, les Allemands, bousculés par les Chiliens, peuvent se contenter de ce nul. Les vainqueurs de la Copa America ont ouvert le score dès la 6e minute par un but de l'attaquant d'Arsenal Alexis Sanchez, devenu le meilleur buteur en sélection de son pays avec 38 réalisations.

Sur leur lancée, ils ont failli doubler la marque mais la frappe d'Eduardo Vargas a touché la transversale. Les Allemands, qui n'alignaient que trois champions du monde de 2014 sur le terrain, ont égalisé en fin de première période (41e) grâce à un but de Lars Stindl.

Réactions 

Lars Stindl (buteur pour l'Allemagne au micro d'ARD): "On avait vu leur premier match en vidéo, on savait qu'ils nous mettraient beaucoup de pression, mais nous nous sommes bien préparés. On a eu de la chance sur une ou deux situations, il faut l'avouer, mais au final le match nul 1-1 est mérité".

Julian Draxler (capitaine de l'Allemagne au micro d'ARD): "Nous savions que le Chili était une équipe très forte, avec beaucoup d'expérience, et ils l'ont prouvé ce soir, mais nous étions prêts. On a vu un peu de nervosité chez nous en début de match, mais ensuite nous nous sommes clairement améliorés. On a montré que même si beaucoup de joueurs sont absents chez nous, nous sommes une équipe forte. Nous ne nous sommes pas cachés."

Juan Antonio Pizzi (sélectionneur du Chili): "C'était un match de très haut niveau entre deux équipes qui ont joué très agressif et offensif, c'était très séduisant pour les spectateurs. Les deux équipes étaient très ambitieuses, parfois on peut en tirer avantage, parfois on finit par se neutraliser. Le résultat illustre bien ce qui s'est passé sur le terrain. L'équipe allemande est très bonne même si elle est très jeune. Sanchez a marqué un but très particulier, car il est devenu le meilleur buteur de l'histoire de la sélection".

francetv sport @francetvsport