Nimes Valenciennes Coupe de la Ligue joie 09 2010
La joie des Valenciennois | AFP - Pascal Guyot

Valenciennes s'en tire bien

Publié le , modifié le

Nîmes a failli causer la surprise des matches avancés des 16e de finale de la Coupe de la Ligue en poussant Valenciennes dans ses retranchements (1-1 à l'issue du temps réglementaire). Face à la lanterne rouge de L2, les Nordistes s'en sortis aux tirs au but (5-4). Lorient a souffert pour se débarrasser de Brest 1-0. Enfin Ajaccio a facilement disposé du Havre 3-0.

Valenciennes s'est donc qualifié de justesse en battant aux  tirs aux buts (1-1 a.p., 5 t.a.b. à 4) Nîmes (Ligue 2), qui a pourtant mené au  score jusqu'aux dernières secondes du temps réglementaire. En première période, les Nîmois maîtrisaient le jeu face à des Valenciennois  bien peu en jambes et inoffensifs. Avant la pause, cette domination était  récompensée par une frappe du droit de Jonathan Ayité (40e), servi au second  poteau par Benjamin Moukandjo au terme d'un contre initié par Johan Cavalli. Au sortir des vestiaires, Valenciennes sortait de sa léthargie et se  montrait dangereux sur des frappes de Mathieu Dossevi puis de Rudy Mater. Mais Nîmes, s'il courbait l'échine, ne cédait pas, avant un ultime corner  direct du Valenciennois Renaud Cohade dans les arrêts de jeu (90+5) qui envoyait  les deux équipes en prolongation. Aucune ne marquait et la loterie des tirs au  but souriait aux Valenciennois, le Nîmois Zarabi ratant le dernier de son  équipe.

Lorient s'est quelque peu rassuré après un  mauvais début de Championnat en éliminant Brest à domicile (1-0),   La prestation des Merlus, qui n'ont gagné qu'un match en L1 cette saison  (16e, 5 pts) et ont été battus par Caen au Moustoir dimanche, a dû rassurer leur  entraîneur Christian Gourcuff qui pourra cependant regretter des occasions  manquées de prendre le large. Dominateurs dans une première période enjouée, les Lorientais, éliminés en  demi-finales l'an dernier, ont dû attendre la 45e minute pour faire la décision  par Kitambala, maladroit jusque-là, qui reprenait en lucarne au point de penalty  un centre de la droite de Monnet-Paquet.  La seconde période était du même accabit, avec un Lorient dominateur mais  incapable de creuser l'écart. Kitambala frappait à côté, au-dessus,  puis voyait son tir arrêté par Audard  qui parait également une bonne frappe de Gameiro, tandis que Dubarbier tirait au-dessus. Brest, tenu en échec patr Lorient sur sa pelouse il y a 10 jours en  Championnat, n'a pas montré grand chose mais aurait pu égaliser en fin de match sur une  tête effleurée par Poyet qu'Audard détournait

Ajaccio que l''on avait vu en progrès en championnat a confirmé. Dans un match entre deux équipes du ventre mou de Ligue 2, les Corses ont sévèrement battu Le Havre (3-0) à François-Coty grâce notamment à un doublé de  Delort.

Mardi:
Nîmes (L2) - Valenciennes (L1)   1 - 1 a.p.
Valenciennes vainqueur 5 à 4 aux t.a.b
Ajaccio (L2) - Le Havre (L2)     3 - 0
Lorient (L1) - Brest (L1)        1 - 0

 Mercredi:
(18h00) Monaco (L1) - Lens (L1)
(20h45) Saint-Etienne (L1) - Nice (L1)
 Arles-Avignon (L1) - Caen (L1)
Boulogne (L2) - Toulouse (L1)
Sochaux (L1) - Bastia (Nat.)
Guingamp (Nat.) - Rennes (L1)
Nancy (L1) - Bordeaux (L1)