Le Stéphanois Pierre-Emerick Aubameyang
Le Stéphanois Pierre-Emerick Aubameyang | THIERRY ZOCCOLAN / AFP

Une Coupe sans arrière pensée

Publié le , modifié le

Plus court chemin pour se qualifier en Ligue Europa, la Coupe de la Ligue intéresse les outsiders du championnat. Lorient et St-Etienne, opposés mercredi soir au Moustoir en 16e de finale, ont de l'ambition à revendre. Mais un seul passera. A suivre également le derby du champagne entre Reims et Troyes et le duel Brest - Nice.

TOUS LES MATCHES DE LA COUPE DE LA LIGUE EN DIRECT

Sauvé par la LFP au printemps dernier, la Coupe de la Ligue rouvre ses portes à la Ligue 1 à l'occasion des 16es de finale. Pas toutes puisque les six européens sont exemptés et feront leur entrée au prochain tour (les quatre premiers de la saison dernière Montpellier, PSG, Lille et Lyon seront tête de série et ne pourront pas s'affronter avant les quarts, ndlr). Le ventre mou de l'élite, une poignée de Ligue 2 et Metz, ultime rescapé du National (opposé à Bastia mardi, ndlr), tenteront de rejoindre les cadors dans le tirage au sort effectué après les matches (à suivre en direct sur France 3 et francetvsport.fr après le match Lorient/Saint-Etienne). Lorient et Saint-Etienne, deux équipes qui ont séduit depuis début août, s'affrontent avec l'ambition d'aller encore plus loin que ces premiers tours.

Galtier : "Ne pas calculer"

Comme les Merlus, les Verts ont fait de cette Coupe "une priorité". "L’objectif a été décidé par la direction du club. Il faut tout faire pour se qualifier face à une équipe qui n’a pas encore connu la défaite en championnat, a expliqué Christophe Galtier en conférence de presse. Ce ne sera pas facile mais on fera tout pour gagner, ne pas calculer, ne pas subir et donc aligner la meilleure équipe possible." Quatrième de L1, Lorient a de quoi faire peur aux Stéphanois, seulement 10e. Galtier est très prudent mais il ne veut rien regretter. "Je reste persuadé que la pelouse avantage Lorient, notamment dans les débuts de match. Après, il y a la qualité du jeu lorientais, bien huilé avec des joueurs adaptés au système, à une philosophie du jeu, analyse le coach de l'ASSE. À nous de jouer notre football comme on l’a fait lors des quatre dernières rencontres, avec plus ou moins de réussite puisqu’on n’a pas été récompensés. Il faut garder cette volonté et être plus efficace. J’espère, non, je sais qu’on va être dans le même état d’esprit."

Monaco s'attaque à la Ligue 1

Dans les autres matches de mercredi, tout le monde aura sa chance. Même Troyes qui se déplace chez un autre promu de L1 Reims, beau 5e du championnat. Lanterne rouge, l'ESTAC a d'autres chats à fouetter mais pourrait profiter de ce match de gala pour remettre de l'ordre dans son jeu. Après Lorient samedi en championnat, Nice maintient lui son cap breton avec un déplacement à Brest (18h00). Une belle opposition qui s'annonce très indécise. Monaco n'est pas encore en Ligue 1 mais l'ASM de Ranieri en aura un petit aperçu avec la réception de Valenciennes à Louis-II. Arles-Avignon et Caen retrouveront eux aussi l'odeur de l'élite, respectivement contre Ajaccio et Toulouse. Enfin, Sochaux - Evian complète le programme.