Konradsen (Stade Rennais) trompe Brice Samba (Olympique de Marseille)
Konradsen (Stade Rennais) trompe Brice Samba (Olympique de Marseille) | DAMIEN MEYER / AFP

Rennes-Marseille: Rennes élimine l'OM dans les arrêts de jeu

Publié le , modifié le

Malgré l'ouverture du score de Michy Bathsuayi, l'Olympique de Marseille a été éliminé par Rennes en 16e de finale de la Coupe de la Ligue (2-1). Dans un match marqué par les expulsions de Dja Djedje et Ntep, les Rennais ont profité des manques marseillais dans la finition pour crucifier leur adversaire dans les arrêts de jeu. Après la défaite à Lyon, les hommes de Bielsa enchaîne un second revers cruel en quatre jours.

Équipe différente mais résultat identique. Quatre jours après sa défaite à Lyon, l'Olympique de Marseille a connu un nouveau revers sur la pelouse de la Route de Lorient face à Rennes. Les Olympiens avaient les occasions pour tuer la rencontre mais ils ont pêché dans la finition et ont offert la possibilité à Rennes de revenir dans la rencontre. Les Bretons ont attendu les tous derniers instants pour crucifier les visiteurs.

Batshuayi dégaine le premier

En début de match, les remplaçants olympiens trouvent rapidement leur marque. Sur un centre de Mendy, Michy Batshuayi place sa tête au second poteau mais se heurte à Benoît Costil. Les deux hommes se retrouvent à la 19e minute mais c’est cette fois-ci l’attaquant belge qui remporte le duel en frappant entre les jambes du portier rennais. En manque de temps de jeu, notamment à cause de la forme exceptionnelle d’André Pierre Gignac, « Michy » prouve à Marcelo Bielsa qu’il peut être une solution de rechange intéressante.

L’autre joueur qui fait forte impression côté olympien est Brice Samba. Déjà entrevu à quelques reprises, le jeune portier marseillais se monte solide, notamment quand il faut repousser un missile de Pedro Henrique qui prenait le chemin de sa lucarne. Pas fermé mais pas forcément très enlevé, le match s’accélère dans les dernières minutes de la première période. Batshuayi s’offre une nouvelle occasion mais Costil repousse. Dans la minute qui suit, Sylvain Armand pense égaliser. L’ancien Nantais était en position de hors jeu. L'OM a eu chaud.

Hosiner envoie Rennes en 8e

A l’heure de jeu, le match devient complètement fou. Konradsen profite de l’apathie de la défense marseillaise pour égaliser d’une tête aux six mètres. Quatre minutes plus tard, Dja Djedje et Ntep se chauffent. Monsieur Ennjimi n’hésitent pas et excluent les deux hommes. Paul-Georges Ntep, qui venait d’entrer en jeu, a passé exactement 46 secondes sur la pelouse ! L’OM n’est pas si perturbé que ça. Dans les minutes qui suivent, le bouillonnant Batshuayi se procure deux nouvelles occasions de but mais ne parvient pas à donner l’avantage à son camp.

Marcelo Bielsa envoie ses habituels titulaires au front : Payet et Thauvin entrent sur la pelouse. Finalement, les expulsions ont tué dans l’œuf toute velléité offensive pour les deux équipes. On pense se diriger vers la prolongation mais à l'image de son match à Lyon, Marseille va perdre un match qu'il aurait dû gagner. Dans les arrêts de jeu, Hosiner trompe Samba d'une talonnade astucieuse. Les Bretons avancent en 8e de finale alors que l'OM enchaîne sa seconde défaite en quatre jours.

REVOIR LE MATCH RENNES - MARSEILLE EN REPLAY