Brandao, John Boye, Rennes, Saint-Etienne
John Boye (Rennes) et Brandao (Saint-Etienne) se livrent bataille | JEFF PACHOUD / AFP

Rennes et Sainté pour la coupe de la libération

Publié le , modifié le

Pour leur première finale de Coupe de la Ligue et leur première confrontation dans cette compétition, Saint-Etienne et Rennes auront le même objectif ce samedi au Stade de France (20h45). Sevrés de titre depuis les années 70, les deux clubs veulent briser la malédiction.

Peu importe le vainqueur de cette finale de Coupe de la Ligue, il sera inédit. Pour leur première apparition en finale de la compétition, Saint-Etienne et Rennes se disputent la succession de l’OM, triple tenant du titre. Mais l’enjeu principal est ailleurs. Privé de trophée depuis 1971 et une victoire en Coupe de France contre Lyon (1-0), le Stade Rennais cherchera à laver l’affront de 2009. Malgré l’ouverture du score de Bocanegra, les Bretons s’étaient inclinés en finale de la Vieille Dame devant leurs voisins guingampais. Pour les Stéphanois, le dernier titre remonte à la Coupe de France 1977 et une victoire face à Reims (2-1). Depuis, une seule visite malheureuse à Paris a fait vibrer le peuple vert. Ce soir de 1982, le PSG avait été trop fort au Parc des Princes.

A la poursuite de son glorieux passé, Sainté affronte des Rennais en pleine déliquescence. Cinquième de Ligue 1 au soir de la 24e journée, le SRFC a enchaîné huit matches sans victoire dont quatre défaites de rang pour échouer à la 10e place du classement, loin des strapontins européens. Symbole de l’importance de cette finale, les hommes de Frédéric Antonetti ont reçu la visite de François Henri-Pinault. « Cette équipe va gagner au Stade de France et je suis venu le leur dire », s’est persuadé l’actionnaire principal du club breton.

Rennes pour retrouver l'Europe

Sevrés d’Europe depuis deux saisons, les Rouge et Noir ont une dernière opportunité via cette coupe d’accéder à la Ligue Europa la saison prochaine. Une « petite » Europe qui leur a peu souri par le passé, puisqu’ils n’y ont jamais gagné un match lors de leurs trois participations à la phase de groupes (9 défaites, 5 nuls). Motivés par l’Europe, les protégés de Pierre Dréossi marqueraient l’histoire en devenant la première équipe bretonne à remporter la Coupe de la Ligue (Lorient en 2003 et Vannes en 2004 ont échoué en finale). Pour cela, les pensionnaires du Stade de la route de Lorient peuvent compter sur Mevlut Erding, meilleur buteur de la compétition avec trois réalisations. S’il n’a jamais scoré face à Ruffier, l’attaquant turc a marqué lors de ses quatre dernières sorties dans la compétition.

Pour répondre à l’ancien sochalien, Saint-Etienne a son arme fatale. Triple lauréat de la Coupe de la Ligue avec l’Olympique de Marseille (2010,2011, 2012), Brandao n’a jamais perdu lors de ses 12 matches disputés dans l’épreuve (3 victoires aux tirs aux buts). L’avant-centre brésilien y a même marqué 8 buts, dont celui de la victoire face aux Lyonnais l’an passé. Vainqueur d’un seul de ses six derniers matches toutes compétitions confondues, l’ASSE n’est pas dans une forme optimale. Mais tous les chiffres plaident en sa faveur.

Défense de fer, Aubam' de feu

Bourreau du PSG en quart de finale et de Lille en demie, l’escouade de Christophe Galtier n’a plus encaissé un but dans la compétition depuis son 16e de finale victorieux à Lorient (1-1, 0 t.a.b à 3). Lors de leurs sept dernières confrontations directes avec leur adversaire du soir, les Verts ne se sont inclinés qu’une seule fois pour deux victoires et quatre matches nuls. Pas étranger à cette réussite Pierre-Emerick Aubameyang aime martyriser les Rennais. Auteur de 17 buts cette saison en Ligue 1, le Gabonais a frappé trois fois lors de ses quatre dernières sorties face aux Bretons.

Quasi-invincible dans les séances de tirs aux buts (6 victoires sur 7 en Coupe de la Ligue), les joueurs des présidents Caïazzo et Romeyer n’ont rien à craindre si la victoire peine à choisir son camp. D’autant que Rennes se montre faible dans l’exercice (4 séances sur 5 perdues). Et Ruffier y est invincible dans cette compétition en carrière. Favori Saint-Etienne l’est. Mais dans une saison où la Ligue des champions lui fait de l’œil, l’ASSE ne joue pas sa saison au Stade de France. Au contraire du Stade Rennais…

Saint-Etienne - Rennes : la finale de Coupe de la Ligue à suivre en direct sur Francetvsport.fr samedi soir

Jerome Carrere