Le buteur parisien, Edinson Cavani
La joie pleine de rage d'Edinson Cavani avec le PSG | AFP - FRANCK FIFE

PSG, plus qu'une Coupe de la Ligue, plus qu'un quadruplé historique, un espoir

Publié le , modifié le

Traumatisé par son élimination humiliante à Barcelone en Ligue des Champions, le PSG a redressé la tête en remportant la Coupe de la Ligue (4-1) contre Monaco, à Lyon. Lors de cette 23e édition, le club parisien a conquis sa 7e victoire (un record), la 4e consécutive (un record) face au leader de la Ligue 1. Cette victoire, dans une compétition qui leur réussit, offre aux hommes d'Unai Emery un espoir pour cette fin de saison.

Plus de 30% de victoires pour le PSG en Coupe de la Ligue

Premier vainqueur de la compétition, en 1995, recordman des victoires (6), trois succès consécutifs ces trois dernières saisons, la Coupe de la Ligue est incontestablement une épreuve qui sourit au PSG. Certes, Le club a moins gagné qu'en Coupe de France, mais le passé de cette dernière explique en partie les 10 victoires du club, dont la première date de 1982. Treize années avant la première édition de la Coupe de la Ligue, avant ce premier sacre en 1995.  

Depuis, il y a eu la victoire arrachée aux tirs au but face à Bordeaux en 1998, avant de patienter dix années pour attendre le troisième acte, en 2008 contre Lens dans le temps additionnel (2-1) alors qu'un échec, en finale face à Gueugnon, avait retardé l'échéance en 2000 (défaite 2-0). Malgré l'arrivée des Qataris, le PSG version "cannibale" a attendu pour soulever le trophée. En 2011, Dijon avait éliminé l'équipe alors dirigée par Antoine Kombouaré en 8e de finale. En 2012, avec Carlo Ancelotti sur le banc, c'était St-Etienne en coupeur de tête, en quarts de finale à l'issue des tirs au but. C'est donc en 2014 que l'OL tombe en finale (2-1) pour un quatrième sacre. Depuis, deux autres victoires avaient placé l'équipe de Thiago Silva sur le chemin du quadruplé, une première dans l'histoire de cette compétition. En battant Monaco ce samedi soir à Lyon, le PSG atteint le chiffre de 30.4% de victoire finale en Coupe de la Ligue. Et il a réalisé le quadruplé que personne n'avait fait, pas même l'OM, lauréat en 2010, 2011 et 2012.

Battre Monaco, un exploit pour Paris

Depuis que Monaco a réintégré la Ligue 1, l'équipe azuréenne s'est transformée en bête noire du club parisien. Car en 8 matches, le PSG ne s'était imposé qu'une seule fois (3-0 à Louis II lors de la saison 2015-2016). Et le 3-1 infligé fin août par les Monégasques chez eux, ainsi que leur place de leader sans oublier leur qualification extraordinaire pour les quarts de finale de Ligue des Champions, offraient aux hommes de Leonardo Jardim un statut de quasi favori pour cette finale. Mais pour la première fois lors des quatre derniers duels avec l'ASM, Paris a gagné. Pour ajouter un titre à son palmarès.

Vidéo: La réaction d'Adrien Rabiot

Une victoire pour de meilleures perspectives

En d'autres temps, gagner la Coupe de la Ligue n'aurait été qu'une cerise sur un gâteau énorme. Ces trois dernières saisons, le PSG a réalisé le triplé championnat-Coupe de la Ligue-Coupe de France. Mais avec trois points de retard sur Monaco à huit matches de la fin du championnat, et le traumatisme du Camp Nou, la possibilité de finir la saison fanny (si on met de côté le Trophée des champions en début de saison) était réelle. Et ce malgré une année 2017 quasi-parfaite: 15 victoires, 2 nuls et 1 défaite. En battant la seule formation qui fait mieux qu'elle sur la scène nationale cette saison, l'équipe d'Unai Emery s'est prouvée qu'elle n'avait pas encore tout perdu. Et surtout pas son orgueil, mis à mal par les Barcelonais. "On a 8 journées à jouer encore; c'est difficile parce que Monaco doit faire deux matches nuls, ou une défaite et un nul, parce qu'ils ont marqué beaucoup de buts, mais on va les chercher jusqu'à la fin", a prévenu Thiago Silva à l'issue de la rencontre.