Lucas PSG Saint-Etienne
Le Brésilien Lucas (PSG) cerné par les Stéphanois | JEFF PACHOUD / AFP

Paris retrouve son ancienne bête noire, Lyon dit adieu à Gerland

Publié le , modifié le

La deuxième partie des huitièmes de finale de Coupe de la Ligue se joue ce soir. Le Paris Saint-Germain, tenant du titre, reçoit l'AS Saint-Etienne. Lyon fait ses adieux au stade Gerland en accueillant Tours (Ligue 2). Marseille devra éviter de trébucher sur Bourg en Bresse (Ligue 2). Enfin, Monaco se déplace à Bordeaux, invaincu face aux Monégasques depuis l'arrivée de Willy Sagnol en juin 2014.

Paris - Saint-Etienne : Sainté ne fait plus peur au PSG (F3 et francetvsport - 21h00)

Le 03 novembre 2012, Saint-Etienne s’imposait 2-1 au Parc des Princes contre Paris, dernière victoire stéphanoise contre l’ogre du championnat. Dans le même mois, Saint-Etienne élimine le PSG de la Coupe de la Ligue aux tirs au but (0-0, 5-3). L’année suivante, les Stéphanois réussissent deux matchs nuls (2-2) en Ligue 1. Sainté est alors l’équipe qui parvient le mieux à gêner les Parisiens. Depuis, la "bête noire" est devenue un agneau. Sept matchs pour sept défaites, trois buts inscrits, dix-neuf encaissés et quelques déconvenues. Les deux dernières rencontres entre les Verts et le PSG se sont soldées par le même score : 4-1. Ce soir, pour le 8e de finale de Coupe de la Ligue, Christophe Galtier a peu d’espoir de rompre cette dynamique. Il devrait aligner une équipe bis pour se concentrer sur la rencontre de championnat face à Angers, dimanche. Paris devrait également en profiter pour donner du temps à ses jeunes joueurs comme le défenseur Presnel Kimpembe ou l’attaquant Jean-Kevin Augustin.

Lyon - Tours : Adieu Gerland (20h00)

Ce n’était sans doute ni l’affiche, ni la situation rêvée par les Lyonnais pour dire au revoir à leur stade historique. Après soixante-cinq ans de vie commune, la séparation se fait dans le bruit de la vaisselle brisée. Le dernier match de Ligue des Champions ? Une défaite contre La Gantoise (1-2). Le dernier match de Ligue 1 ? Une défaite contre Angers (0-2). Lyon veut à tout prix éviter la (mauvaise) passe de trois et une élimination face à Tours en Coupe de la Ligue. La victoire 2-0 à Valence en Ligue des Champions mercredi dernier avait redonné un peu de confiance, la défaite 5-1 face au Paris Saint-Germain dimanche les a immédiatement fait replonger. Une élimination face à un pensionnaire de Ligue 2 (13e) scellerait le sort d’Hubert Fournier. Jean-Michel Aulas, président de l’OL, a annoncé "un bilan" avec l’entraîneur pendant la trêve hivernale. De son côté, l’attaquant de Tours Bryan Bergougnoux, formé à Lyon, a un objectif : inscrire le dernier but de l’histoire de Gerland.

Bordeaux - Monaco : Willy Sagnol invaincu face à l'ASM (F2 et francetvsport - 16h50)

Bordeaux, quatorzième de Ligue 1, reçoit Monaco, troisième. Les Bordelais restent sur un match nul concédé en fin de rencontre face à Angers (1-1). Ils misent sur la Coupe de la Ligue pour reprendre des couleurs. L’adversaire est redoutable mais réussit bien à Willy Sagnol. Depuis qu’il a pris les rênes de Bordeaux en juin 2014, l’ancien latéral du Bayern n’a jamais perdu contre Monaco (deux victoires, un nul). Les Monégasques se sont eux difficilement imposés contre Saint-Etienne dimanche, grâce à un penalty de Fabinho en fin de match.

Bourg-Péronnas - Marseille : Attention au faux pas (F4 et francetvsport - 18h35)

Un autre match Ligue 1 - Ligue 2 dans ces huitièmes de finale de Coupe de la Ligue. L’Olympique de Marseille se déplace à Bourg-en-Bresse pour un remake du 8e de Coupe de France en 2012 (victoire 3-1 de l’OM). Le club burgien était alors en CFA. Deux promotions fulgurantes plus tard, le club issu de la fusion des clubs de Bourg-en-Bresse et Péronnas est dixième de Ligue 2, en ayant "squatté" le podium en début de saison. Un match à la portée des Marseillais qui stagnent en championnat (9e) après un match nul contre le Gazelec Ajaccio dimanche (1-1). Ils devront garder à l’esprit leur dernière rencontre avec un club de division inférieure en janvier dernier. Grenoble (CFA) leur avait fait vivre l’enfer lors des 32e de finale de Coupe de France : un match nul 3-3 avec élimination aux tirs au but.