Finale de la Coupe de la Ligue: Nicolas Nkoulou (Marseille) au duel avec Bafétimbi Gomis (Lyon)
Finale de la Coupe de la Ligue: Nicolas Nkoulou (Marseille) au duel avec Bafétimbi Gomis (Lyon) | KENZO TRIBOULLIARD / AFP

Nkoulou, la force tranquille

Publié le , modifié le

Dans la grisaille d’une soirée de printemps à oublier pour le football français, un joueur peut se vanter d’avoir livré une prestation convaincante : Nicolas Nkoulou. L’international camerounais formé à Monaco s’est montré le meilleur Olympien, et de loin. Un grand avenir lui est promis.

Intraitable en un contre un, le dernier rempart phocéen n’a jamais laissé Gomis ou Lisandro se mettre en position de marquer. Dur sur l’homme, sentant parfaitement le jeu au point d’intercepter nombre de ballons, Nkoulou a de nouveau confirmé un potentiel digne des plus grands défenseurs mondiaux. A tout juste 22 ans, l’enfant de Yaoundé est un atout considérable pour son équipe. Calme, régulier dans ses performances, il réalise une superbe saison, à l’image de son match de ce samedi contre Lyon. 

Serein et impassable

En première période, il a rayonné sur la défense bleue, colmatant les brèches et touchant de nombreux ballons (34). Muselant Gomis, pourtant actif, Nkoulou s’est même permis de faire passer un ballon par-dessus Lisandro alors qu’il se trouvait en position de dernier défenseur (22e). Facile, l’ancien Monégasque a remis le couvert en seconde période, coupant les trajectoires et relançant chaque ballon proprement dans une partie qui s’emballait à peine.

Preuve de sa sérénité, il joua efficacement le hors-jeu juste avant que Bafé Gomis ne fasse trembler les filets adverses (78e). Si tous les Marseillais avaient évolué au même niveau que Nicolas Nkoulou, Lyon n’aurait sûrement pas résisté aussi longtemps. Si Marseillle a pu porter l'estocade dans le money time, c'est aussi parce que Nicolas Nkoulou a assuré.

A l'issue de la rencontre, Nicolas Nkoulou reconnaissait que ce match constituait pour lui un tournant "Je suis content pour moi et pour l'équipe. C'était très important de gagner ce match, et c'est bien pour moi. C'est vrai que pour les spectateurs, ça n'a pas été aussi beau qu'ils l'espéraient, mais parfois il faut être un peu égoïste. On savait que ce serait un match fermé et que le premier qui marquerait gagnerait. On n'a pas lâché. On a continué d'appuyer. C'est très important après notre mauvaise série. On a pu stopper tout ce qui n'allait pas. Il va falloir enchaîner. Cette victoire devrait nous permettre de finir dans les meilleures conditions. Je pense que ça peut être un déclic...Et que ça peut nous permettre de nous lâcher un peu plus..."