Monaco plaide pour l’accident de parcours

Monaco plaide pour l’accident de parcours

Publié le , modifié le

Les Monégasques n’étaient plus très abattus après leur défaite 4-1 face au PSG en finale de la Coupe de la Ligue. En lice dans trois autres compétitions, ils ont largement de quoi se consoler.

C’est une défaite qui ne va pas provoquer de révolution sur le Rocher. L’ASM et ses jeunes pousses ont même appris de ce revers cinglant dans une finale. Entre inexpérience et un Paris de gala, la marche était trop haute. « On est tombé sur une grosse équipe, reconnaît l’attaquant monégasque Valère germain. On n’a pas su mettre notre pressing habituel en place et à aller chercher haut au milieu. Ils ont eu trop de liberté. »

Monaco timide et intermittent

Nouvelle star de Monaco et des Bleus, Kylian Mbappé a regretté « une entame de match trop timorée ». « Contre une équipe comme Paris ça ne pardonne pas. Dès la 3e minute l’ouverture du score… » Monaco a beaucoup subi et rarement a pu mettre son place son jeu. « Quand on a développé notre football on les a mis en difficulté mais c’était trop par intermittence », a ajouté Mbappé qui veut éviter d’en faire une affaire d’état.

Objectif Ligue 1

Avec la C1, la L1 et la Coupe de France, Monaco a des objectifs très relevés pour la fin de sajson. « Les autres compétitions sont complètement différentes, reprend-t-il. on va rentrer à Monaco pour travailler et se remettre la tête à l’endroit pour aborder à fond les trois compétitions qui nous restent. » Pour le vice-président Vasilyev, « la priorité de l’ASM reste le championnat. « Il nous reste encore trois compétitions et la fin de saison peut être vraiment belle. Même si c’était une finale, ce n’était qu’un match. »

Xavier Richard @littletwitman