Les Monégasques, Toulalan en tête, félicitent leur gardien Maarten Stekelenburg
Les Monégasques, Toulalan en tête, félicitent leur gardien Maarten Stekelenburg | PHILIPPE DESMAZES / AFP

Monaco et Lille ont le dernier mot

Publié le , modifié le

A Lyon, Monaco a attendu la séance des tirs au but pour se qualifier pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue (1-1, 4 t.a.b. à 5). Markus Stekelenburg a été décisif pour son premier match dans le but de l'ASM. Même dénouement pour Lille, bourreau de Bordeaux (1-1, 6 t.a.b à 5). Guingamp (2-0 à Arles-Avignon) et Rennes (1-0 devant Créteil) sont également qualifiés. L'affiche des quarts opposera Saint-Etienne au Paris Saint-Germain.

Jamais, il n’avait gardé la cage monégasque. Jusqu’à mercredi soir. A Lyon, le 1,94 m de Markus Stekelenburg a fait la différence. Le gardien néerlandais a détourné le tir au but de Jordan Ferri. Sa main ferme a qualifié l’ASM pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue. Cette qualification, le club de la Principauté pensait déjà la tenir en tout début de prolongation, quand Yannick Ferreira Carrasco a conclu un contre éclair (0-1, 97e). L’attaquant belge venait de manquer un penalty qu’il avait lui-même provoqué, et que convoitait Valère Germain (94e).

Le direct de Lyon-Monaco

Sur ce qu’elle a montré à Gerland, l’équipe de Leonardo Jardim a largement rivalisé avec le 3e de Ligue 1. Avant de trouver la faille, elle s’est créé trois occasions nettes, toutes vendangées par Ocampos (56e), Germain (60e) et Ferreira Carrasco (67e). L’ASM peut toutefois s’estimer heureuse : elle a frôle l’élimination dans les dernières minutes du temps réglementaire. La faute d’Abdennour sur Benzia (80e) aurait mérité un penalty. Et Umtiti a loupé le cadre seul aux six mètres (90e).

L’entrée de Yoann Gourcuff, à la place de Mvuemba (85e), a remis les pendules à l’heure. Le numéro 8 rhodanien a transpercé la défense monégasque pour offrir à Alexandre Lacazette sa 17e réalisation de la saison. Anthony Lopes a ensuite sorti l’arrêt qu’il fallait devant Bernardo Silva (120e). Le gardien lyonnais a aussi fait le job durant la loterie des tirs au but, en détournant la première tentative de Jérémy Toulalan. En vain : le finaliste de l’édition 2014 s’arrête dès les huitièmes.

Lille a tremblé, pas Guingamp

Dans le même temps, Lille a validé son billet. Mais comme Monaco, le LOSC a attendu l’ultime séance pour sortir Bordeaux. Mariano, sur un service de Touré (0-1, 17e), avait pourtant mis les Girondins sur les bons rails. Mais le latéral brésilien a ensuite tremblé, en expédiant le 18e tir au but de la soirée ballon au-dessus de la transversale. Entre-temps, les Nordistes avaient égalisé, grâce à Frey, subtilement servi par Sidibé (1-1, 30e).

Sur le terrain d’Arles-Avignon, chez la lanterne rouge de Ligue 2, Guingamp a confirmé son net regain de forme. Mandane (13e) et Beauvue (68e), déterminant lors de la qualification européenne à Salonique (1-2), ont scellé la qualification bretonne. L’En-Avant enchaîne une cinquième victoire consécutive, trois jours après s’être offert le PSG (1-0).

Son voisin rennais, lui, a profité de sa soirée pour effacer ses deux derniers revers, devant Montpellier (0-4) et à Bastia (2-0). Une tête d’Armand (1-0, 67e), au cœur de la seconde période, a suffi aux Rouge et Noir pour venir à bout de Créteil-Lusitanos (L2). Résultat : les 13 et 14 janvier prochains, il y aura huit équipes de Ligue 1 en quarts de finale.

Le tirage au sort des quarts de finale :

Bastia - Rennes
Monaco - Guingamp
Lille - Nantes
Saint-Etienne - Paris-SG

Gil Baudu @gbaudu