Marseille (Cheyrou, Valbuena et Nkoulou) fête sa victoire
Marseille (Cheyrou, Valbuena et Nkoulou) fête sa victoire | KENZO TRIBOUILLARD / AFP

Marseille tient à sa Coupe

Publié le , modifié le

L'Olympique de Marseille s'est qualifié pour le dernier carré de la Coupe de la Ligue dont il est le double tenant du titre en éliminant Caen en Normandie (3-0). Des buts signés Valbuena et Rémy ont tué le match dans les 20 premières minutes. Valbuena a mis fin au suspense dès la 52e minute. Suite des quarts de finale ce mercredi avec Nice-Dijon (17h, France 2), Le Mans (L2) – Lorient (18h45, France 4) et le choc Lyon-Lille (20h50, France 3).

Benoît Cheyrou: "On s'est rendu le match facile en marquant tôt, et en montrant du  sérieux, mais il ne faut pas s'enflammer, ce sera plus difficile dimanche contre Lille".

L'OM attaquait la rencontre sans Diarra, resté à Marseille, mais avec Bracigliano titulaire, Mandanda étant sur le banc. Didier Deschamps, qui privilégie le championnat, avait choisi de faire légèrement tourner son effectif. Caen, éliminé par Troyes en Coupe de France, espérait une réaction devant ses supporters pour ce match de gala face au double tenant du trophée. Le suspense n'a pas duré bien longtemps. La première occasion était normande, Nabab prenant de vitesse la défense phocéenne avant de tirer à côté (4e). L'OM réagissait immédiatement et Valbuena ouvrait la marque sur un coup franc bien enroulé sur lequel Bosmel n'était pas impérial (0-1, 7e).

A la fin du premier quart d'heure, Seube tentait sa chance de loin mais le ballon passait nettement au dessus de la cage adverse. Les Olympiens doublaient la mise après 20 minutes de jeu sur une action d'école: longue ouverture de Cheyrou dans la course de Morgan Amalfitano qui trompe toute la défense adverse (et Bosmel) en remisant instantanément sur sa gauche pour Loïc Rémy qui n'a plus qu'à pousser le cuir dans le but vide (0-2). 

Valbuena de nouveau décisif

Les Caennais tentaient de se rebeller mais trop sporadiquement –rush de Hamouma et tir contré par Lucho (32e), nouveau numéro du feu follet normand avant un tir un poil trop enroulé- pour envisager de revenir dans la rencontre. Dans la foulée, un contre olympien était tout près d'aller à dame: Valbuena récupérait un ballon à l'entrée de sa surface et remontait 50 mètres avant d'alerter Lucho sur sa gauche: le tir enroulé de l'Argentin frôlait la lucarne de Bosmel (38e).

Dès l'entame de la seconde période, Marseille accélérait pour "achever" l'adversaire. Un débordement de Valbuena sur l'aile droite, suivi d'un centre en retrait parfait pour Rémy, laissait penser au troisième but, mais l'international tirait sur le poteau gauche du but caennais (48e). C'était reculer pour mieux sauter. A la 52e minute, l'OM accablait Caen: Morel, côté gauche, centrait dans la surface pour Lucho qui laissait passer pour Valbuena: le "petit" plaçait son tir dans le petit filet intérieur de Bosmel (0-3). En face, seul Romain Hamouma se démenait: l'ancien joueur de Laval était tout près de marquer sur un petit lob astucieux qui passait juste au dessus de la barre transversale, à l'heure de jeu. Le match se poursuivait dans une semi-léthargie, les hommes de Franck Dumas ne parvenant pas à percer le verrou phocéen. Fajr trouvait tout de même le poteau de Bracigliano (85e).Puis Gadi butait sur Bosmel.