L1 Lyon Puel claude portrait 2010
Claude Puel, l'entraîneur de l'OL | AFP

Lyon face aux paris de Puel

Publié le , modifié le

Claude Puel saura s'il demeure l'entraîneur de Lyon à l'issue de ce 8e de finale de la Coupe de la Ligue qui oppose son équipe au PSG. C'est l'ultime choc de ces 8e et l'ultime match pour le technicien avant le bilan de son président. En fin d'après-midi, Lille reçoit Caen dans le seul affrontement de clubs de L1 du jour, tandis que Marseille se rend à Guingamp et Auxerre accueille Bastia, deux clubs de National.

SUIVRE LES MATCHES DE COUPE DE LA LIGUE EN DIRECT

Claude Puel va savoir. Annoncé depuis longtemps, c'est après le 8e de finale de la Coupe de la Ligue que Jean-Michel Aulas, son président, fera le bilan du début de saison de l'OL. Après un redressement marqué par quatre victoires de rang (toutes compétitions confondues), l'équipe a connu un nouveau raté important, en ne ramenant que le nul d'Arles-Avignon, un promu qui marquait là son deuxième point de la saison et le premier à domicile. A l'heure d'affronter le PSG sur le chemin le plus court pour disputer une Coupe d'Europe et remporter enfin un titre qui échappe au club depuis deux ans, le technicien doit se passer de deux cadres en défense: Aly Cissokho, victime d'une élongation, et Hugo Lloris, ménagé car souffrant du dos. "Vu le contexte actuel, rien ne nous est épargné à l'extérieur. Tant que nous ne serons pas installés dans le haut du classement, ce sera comme cela à tous les matches", souligne Rémy Vercoutre, qui sera donc titulaire dans les buts. Sur un siège éjectable depuis de longues semaines, il a une dernière occasion de montrer qu'il est l'homme de la situation, mais dans une épreuve très loin d'être un objectif pour Lyon, et avec une formation forcément remaniée avant de recevoir Sochaux samedi puis d'aller à Benfica mardi prochain, fera-t-il le choix de jouer sa carte à fond ou de privilégier encore le long terme ?
Face aux Lyonnais, les Parisiens se présentent après avoir vu leur série de huit matches sans défaite s'arrêter au Parc des Princes contre Auxerre (2-3). Un revers qui montre certaines limites mais qui place également les joueurs d'Antoine Kombouaré en situation de prendre leur revanche. Contre une défense remodelée, l'entraîneur parisien semble partie pour reconduire notamment Guillaume Hoarau, peu efficace en ce moment et sorti le week-end passé: "Il va se remettre en question et jouera le prochain match", a lancé Kombouaré. Reste que le match à Montpellier (deux points de plus que le PSG) dimanche revêt aussi une grande importance en championnat, et la possibilité de donner sa chance à certaines réservistes joueurs moins utilisés (Luyindula, Kezman, Sessegnon) est présente. Grégory Coupet devrait par ailleurs occuper le poste de gardien titulaire dans un stade de Gerland qui l'a fait roi. Lyon - PSG, c'est un choc, un match très important mais peut-être encore plus pour Claude Puel.

Engagés dans le rythme effréné de la Ligue des Champions, Marseille et Auxerre pourraient être tentés de faire souffler certains cadres au moment de jouer des équipes de National. Mais la méfiance reste de mise pour les Olympiens, qui se rendent en Bretagne défier des Guingampais qui ont sorti au tour précédent les Rennais, et pour les Ajaïstes accueillant des Bastiais qui s'étaient imposés à Sochaux en 16e de finale. Autant Didier Deschamps dispose de solutions tant en quantité qu'en qualité pour faire souffler les Lucho, Mandanda ou Valbuena sans rendre la qualification inatteignable, autant Jean Fernandez est plus limité. Cela ne l'empêche pas de laisser au repos Birsa, Grichting, Pedretti, Ndinga et même le gardien Sorin. Les deux équipes restant sur une victoire importante à l'extérieur, la dynamique des succès reste à conserver.

Troisième affrontement entre clubs de Ligue 1 dans ces 8e de finale, Lille joue un deuxième match consécutif à domicile en recevant les Caennais. Ce sera un événement pour Anthony Deroin, qui pourrait disputer son premier match de la saison avec le SMC après une longue blessure. Après le nul ramené de Saint-Etienne, les Normands aimeraient bien que les Nordistes n'affichent pas le visage de leur première période contre l'OM, pour ramener une victoire qui les fuit depuis... le 16e de finale de la Coupe de la Ligue, le 22 septembre dernier. 

Le programme de la soirée

Guingamp (National) - Marseille (Ligue 1) à 17h sur France 2 et sport.francetv.fr
Lille (Ligue 1) - Caen (Ligue 1) à 18h45 sur France 4 et sport.francetv.fr
Auxerre (Ligue 1) - Bastia (National) à 20h
Lyon (Ligue 1) - Paris SG (Ligue 1) à 20h45 sur France 3 et sport.francetv.fr