fans verts sdf
Les fans de l'ASSE en action | RB

Les Verts gagnent le premier duel

Publié le , modifié le

Un match de football ne se gagne pas seulement à onze contre onze. Le public, auquel on attribue souvent le rôle de 12e homme, peut souvent avoir une influence sur une rencontre, surtout lorsque celle-ci est une finale. Entre supporteurs de l’AS Saint-Etienne et du Stade Rennais, un premier duel a débuté avant même la finale de la Coupe de la Ligue, et à ce petit jeu, les Verts ont, semble-t-il, pris l’ascendant…

"Ils ont des chapeaux ronds, vive les Bretons" s’égosillait une dizaine de supporteurs stéphanois aux abords du Stade de France. Nous sommes à un peu plus de deux heures du coup d’envoi, et déjà, l’ambiance est au rendez-vous. En arrivant sur le Stade de France, la couleur verte est clairement dominante. Après des batailles de klaxons sur le  périphérique, tout ce joli monde se dirige tranquillement vers le lieu de la finale de la Coupe de la Ligue.

"Ca fait plus de 20 ans qu’on attend ça !" crie un jeune supporteur de l’ASSE, le visage ruisselant de peinture verte. Cela fait en fait 32 ans que Saint-Etienne n’a plus remporté de titre majeur (1981 et un sacre en L1), alors évidemment, l’attente est immense pour l’un des clubs au passé les plus prestigieux du championnat de France. C’est aussi pour cette raison que l’engouement que suscite cette finale a pris une telle ampleur. Si les supporteurs bretons sont présents en nombre et que cela fait 42 ans que les Rouge et Noir attendent un trophée, difficile pour eux de donner le change à cette véritable marée verte. Pour l’occasion, certains journalistes, pourtant assujettis à un devoir de réserve, arboraient plus ou moins discrètement les couleurs de leur club de cœur… Là encore, le vert était plutôt tendance dans la tribune presse.

La fête au rendez-vous

Même si certains spectateurs avaient probablement abusé un peu trop du bon cidre breton, l’ambiance à quelques heures de la finale était plutôt bon enfant. Rennais et Stéphanois se chambraient volontiers, mais les deux équipes n’ayant pas de rivalité particulière, cette fête du football se déroulait gentiment. Les drapeaux, les casquettes et quelques accoutrements étonnants, des chevelures vertes (naturelles ou non), des joues rouges et noires, étaient de rigueur. Sous les yeux blasés des CRS, les supporteurs commençaient à prendre place, histoire de profiter des derniers rayons de soleil enveloppant le SDF, et surtout s’imprégner de cette atmosphère de finale. A une demi-heure de premier coup de sifflet, 2/3 des tribunes étaient de couleur verte. La tension montait en puissance et à l'annonce des compositions d'équipes, les fans stéphanois prenaient clairement l'ascendant. Leurs très fair-play sifflets couvraient les noms des joueurs rennais, alors que l'on distinguait plus nettement ceux des joueurs stéphanois. Les Rouge et Noir pouvaient toujours se targuer d'avoir visiblement un esprit plus fair-play que leurs homologues de l'ASSE... Ce qui est certain, c'est que le Stade de France a rarement connu telle ambiance et les supporteurs stéphanois comme rennais, en étaient les principaux acteurs.

Suivre le match en direct sur francetvsport.fr

Romain Bonte