Leonardo Jardim
Leonardo Jardim avant le match face au PSG | EPA/MAXPPP

Jardim : "Nous n'avons encore rien gagné"

Publié le , modifié le

L'entraîneur portugais de l'AS Monaco, Leonardo Jardim a reconnu, ce vendredi, en conférence de presse que son équipe "jouait bien mais qu'elle n'avait encore rien gagné", avant la finale de la Coupe de la Ligue, samedi au Parc OL contre le Paris Saint-Germain.

Cette finale contre le PSG va-t-elle déterminer la suprématie dans le football français ?

Leonardo Jardim: "Je crois que c'est un match entre les deux meilleures équipes du championnat. Elles jouaient en 8es de finale de Ligue des Champions et sont encore en course en Coupe de France".

Le PSG a-t-il l'avantage en terme d'expérience ?

L. J.: "Je crois qu'une finale est toujours une finale. C'est toujours très équilibré. Il n'y a pas de favori. Bien sûr que Paris a l'expérience de ses trois victoires de suite dans l'épreuve. Il a aussi un petit avantage sur la gestion des trêves internationales. Pour nous, trois ou quatre joueurs ont vécu cela pour la première fois. La dynamique peut être cassée plutôt de notre côté. On aborde toujours une finale avec la même ambition.

Avez-vous des nouvelles de Falcao et Sidibé ?

L. J.: "Si nous avions dû jouer vendredi, ils n'auraient pas pu jouer. Nous devons attendre samedi pour évaluer la situation".

Une victoire sera-t-elle une forme de reconnaissance pour Monaco et sa qualité de jeu ?

L. J.: "Le club n'a pas gagné de trophée depuis longtemps. La reconnaissance sur notre jeu, la qualité offensive et les buts, c'est déjà fait. Tout le monde connaît notre jeu. Il reste un mois et demi pour gagner quelque chose. C'est la première opportunité pour nous de gagner un titre, samedi".

Julian Draxler a déclaré avoir la certitude que Paris est toujours la meilleure équipe en France. Qu'en pensez-vous ?

L. J.: "Je ne sais pas. Paris a gagné onze trophées ces dernières années. C'est très costaud et très fort. Nous verrons demain. Monaco tentera de gagner et Paris aussi. L'équipe qui sera la meilleure gagnera la Coupe".

Est-ce que le vainqueur aura un avantage psychologique sur la suite ?

L. J.: Non. C'est la Coupe de la Ligue. Nous sommes sur les quatre tableaux. Chaque compétition a son histoire. C'est un objectif de gagner la finale. Je crois que cette Coupe de la Ligue se termine samedi et ensuite nous travaillerons pour les autres épreuves".

Qu'avez-vous pensé de Kylian Mbappé en équipe de France ?

L. J.: "Oui, j'ai regardé Kylian, Bakayoko, Sidibé et mes autres joueurs, les Portugais et les Polonais. J'ai regardé tout le monde. C'est normal. Nous sommes contents que cela fonctionne ainsi. Maintenant, il faut oublier les sélections et ce qui s'est passé durant la trêve internationale. Il faut nous concentrer sur la fin de saison car si nous jouons bien, nous n'avons encore rien gagné".

Monaco est invaincu contre le PSG cette saison. Sera-t-il suffisant de reproduire les mêmes performances des deux rencontres de championnat sur cette finale ?

L. J.: "L'expérience n'est pas seulement de cette saison. Ces trois dernières années, les matches entre les deux clubs ont toujours été intenses et équilibrés. Il faut aborder celui de samedi avec le même état d'esprit.

AFP