Rudi Garcia
Rudi Garcia | STEPHANE ALLAMAN / DPPI

Face à Clermont, Rudi Garcia n’a cette fois pas le droit à l’erreur

Publié le , modifié le

Arrivé vendredi, félicité dimanche, Rudi Garcia a connu des débuts plutôt mouvementés à l’Olympique de Marseille. Face à Clermont, en 16es de finale de Coupe de la Ligue, le nouveau coach de l’OM retrouve du calme et un statut de favori.

La statistique a fait le tour de l’Europe. Dimanche face au Paris Saint-Germain, l’Olympique de Marseille n’a pas tiré une seule fois au but. "Sans tir cadré, logiquement, on ne peut pas faire mieux que prendre un point, analysait évidemment justement Rudi Garcia pour Canal + après la rencontre ajoutant que le match le plus important de la semaine était celui de Clermont". Dont acte. Ce mercredi soir (21h05 en direct sur France 3 régions et Francetvsport), les Olympiens seront sur la pelouse du Stade Gabriel Montpied. Et comme on a coutume de dire en France, la Coupe de la Ligue est le chemin le plus court pour accéder à l’Europe, objectif claironné de Frank McCourt le nouveau propriétaire du club le plus passionné de France. Passionné et donc qui attend du jeu. Autre chose que la parfaite partition défensive de dimanche au Parc des Princes. D’autant plus que Rudi Garcia arrive précédé de sa réputation d’entraîneur offensif. Le peuple olympien attend.

Nouvelle surprise ?

Et quoi de mieux qu’une équipe de Ligue 2 pour commencer à imposer sa patte offensive ? Derrière le sempiternel discours de façade, il y a, ou il doit y avoir, un monde même entre une équipe de milieu de tableau de Ligue 1 et une autre de milieu de tableau de Ligue 2. Certes, dans le secteur offensif, Garcia devra faire sans William Vainqueur et Rémy Cabella mais aussi sans Clinton Njie, particulièrement transparent face à Paris. Qui tirera donc les marrons du feu et pourra marquer des points (et des buts) le premier ? Bafé Gomis et Florian Thauvin semblent indiscutable, reste à savoir qui de Bouna Sarr, Aaron Leya Iseka ou Zinédine Machach héritera du troisième pose d’attaquant dans le 4-3-3 si cher à Rudi Garcia. Les deux premiers cités ont du mal à prouver leur potentiel quand le troisième a fait une entrée intéressante contre le PSG. A moins que l’ancien technicien lillois ne sorte le jeune Maxime Lopez de son chapeau. Après le 5-3-2 de dimanche, ce serait un deuxième parti pris très fort en trois jours. Et l’occasion de marquer son territoire.

Clermont-Marseille est à suivre en direct sur Francetvsport

Christophe Gaudot @ChrisGaudot