Villas Boas

Coupe de la Ligue : "une première mi-temps honteuse", Villas-Boas n'épargne pas ses joueurs après la défaite contre Monaco

Publié le , modifié le

Battu en 16es de finale de la Coupe de la Ligue par Monaco (2-1), l'OM n'a pas proposé un jeu transcendant au stade Louis-II. Et le technicien portugais n'a que peu goûté la prestation de ses hommes en première mi-temps, qu'il a jugée "honteuse" après la rencontre. Si les dix premières minutes de jeu étaient plutôt encourageantes, les lacunes au milieu de terrain et les largesses défensives, notamment de ses trois centraux, se sont montrées fortes et ont conduit aux deux buts monégasques.

L'élimination ce mercredi en Coupe de la Ligue de l'OM face à Monaco (2-1) a été mal, mais alors très mal vécue par le coach portugais André Villas-Boas. Ce dernier a passé une soufflante à ses hommes à la pause après une première mi-temps qu'il a qualifiée de "honteuse" après la rencontre devant les journalistes. 

à voir aussi Coupe de la Ligue : Monaco s'impose face à l'OM et rejoint les huitièmes de finale Coupe de la Ligue : Monaco s'impose face à l'OM et rejoint les huitièmes de finale

"On peut accepter la défaite de Paris, mais pas celle-là contre Monaco"

"Oui, la première mi-temps a été honteuse", a d'abord expliqué l'ancien entraîneur de Chelsea. "On a beaucoup parlé à la mi-temps. On a dit que ce n'était pas possible de proposer cela. C'est incroyable de faire la comparaison entre la première et la 2e mi-temps. C'est venu mais trop tard dans le match. On cherche des réponses à cette première mi-temps. Oui, on a testé des choses nouvelles, qu'on avait mises en place aux États-Unis (tournée de pré-saison, ndlr). Ce n'est pas une question de système mais d'agressivité. Je n'ai pas de réponse sur la première mi-temps. On doit trouver les réponses entre nous. Vu ce qu'on a proposé en 2e mi-temps, ce n'est pas physique." 

Et André Villas-Boas de poursuivre avec tout autant de véhémence : "On peut accepter la défaite de Paris, vue la qualité de l'adversaire. Mais pas celle-là contre Monaco. Je voulais gagner cette coupe, le groupe aussi. C'est une honte d'autant que les supporters étaient là pour nous, de la première à la dernière minute. Maintenant, il faut le leur rendre. Il n'y a pas trop de pression pour les joueurs. Il manque un peu de qualité. Et c'est aux anciens de respecter les jeunes. Un jeune est sorti à la mi-temps alors qu'il avait fait un bon match (Aké, ndlr). Mais il y avait besoin d'un peu d'expertise et d'expérience. On parlera de tout ça entre nous. Je ne suis pas le type de coach qui remet en cause les joueurs publiquement."
 

francetv sport francetvsport