Strasbourg rejoint les demi-finales de la Coupe de la Ligue pour la première fois depuis 2005
Strasbourg rejoint les demi-finales de la Coupe de la Ligue pour la première fois depuis 2005 | JEFF PACHOUD / AFP

Strasbourg écarte Lyon et file en demi-finales

Publié le , modifié le

Fin de parcours pour l'Olympique Lyonnais. L'OL est tombé ce mardi à domicile face à Strasbourg en quarts de finale de la Coupe de la Ligue (1-2). Les Lyonnais pourront nourrir des regrets, en ayant manqué un penalty et trouvé trois fois les montants. Après avoir sorti Lille et Marseille, le Racing Club de Strasbourg s'offre lui un autre cador de Ligue 1 et atteint le dernier carré de la compétition pour la première fois depuis 2005.

Bruno Genesio avait fait des coupes nationales l’un des objectifs majeurs du club cette saison. Les Lyonnais devront désormais se concentrer uniquement sur la Coupe de France s'ils veulent décrocher leur premier titre sur la scène nationale depuis 2012. Piégé par des Strasbourgeois réalistes, l’Olympique Lyonnais s’est incliné en quart de finale de la Coupe de la Ligue ce mardi au Groupama Stadium, au terme d'une rencontre où les coéquipiers de Nabil Fekir auront manqué de réalisme malgré une domination de tous les instants. Un penalty manqué et trois poteaux touchés, avant de tomber sur un Bingourou Kamara infranchissable en fin de match, ce n'était définitivement pas la soirée des Lyonnais.

Deux poteaux et un penalty manqué en deux minutes

Hormis les absences de Lopes et Ndombele, laissés sur le banc, l’Olympique Lyonnais débutait ce quart de finale avec un onze quasi-type, preuve des ambitions lyonnaises pour ce quart de finale à domicile. C’est pourtant Strasbourg qui va frapper en premier, au terme d’une contre-attaque rondement menée. Trouvé dans la surface par Thomasson, Jonas Martin s'écroule après un léger contact avec Kenny Tete. Penalty confirmé par le VAR et transformé par Ludovic Ajorque, qui fait taire une première fois un Groupama Stadium à moitié vide (0-1, 26e).

Incapable de créer le danger devant les cages de Bingourou Kamara malgré une possession de balle largement à son avantage, l'OL se révolte avant la mi-temps, le temps de deux minutes totalement folles. Martin Terrier (43e) et Memphis Depay (45e) tentent leur chance des 20 mètres mais trouvent tous les deux le poteau de Kamara. Deux énormes opportunités manquées, avant que Nabil Fekir n'obtienne un penalty que le capitaine lyonnais envoie un bon mètre au-dessus de la lucarne droite du portier strasbourgeois (45e+1).

Une malchance que les Gones pensaient bien avoir laissée aux vestiaires. A peine entré en jeu, Bertrand Traoré profitait d'une subtile déviation de Memphis Depay pour trouver l'ouverture et remettre Lyon à hauteur (1-1, 49e). Mais les Strasbourgeois n'abdiquent pas et reprennent l'avantage sur leur deuxième tir cadré du match, Lamine Koné profitant du marquage hésitant de Marcelo et Denayer pour catapulter de la tête un bon corner de Dimitri Liénard (1-2, 51e).

Efficace offensivement, malgré une balle de break en or manquée par Thomasson (70e), le RCSA a pu compter sur Bingourou Kamara pour préserver son précieux avantage. Déjà décisif lors des 16es de finale face à Marseille, le portier strasbourgeois a remis ça ce mardi. Il a d'abord écarté un coup-franc fuyant de Fekir sur son poteau avant de se relever tel un chat pour venir détourner la frappe de Martin Terrier (74e). Puis il est venu écœurer une nouvelle fois le capitaine lyonnais, s'offrant une dernière parade déterminante (84e) pour envoyer les siens en demi-finales.

Un dernier carré que Strasbourg n'avait plus atteint depuis 2005. Une édition où les Alsaciens avaient rejoint le Stade de France pour aller conquérir leur deuxième et dernière Coupe de la Ligue. Ce début d'année 2019 marque donc peut-être le départ d'une nouvelle épopée pour le RCSA, et assurément la fin d'un premier objectif annoncé pour l'Olympique Lyonnais.

Mathieu Aellen