Nîmes rejoint le HAC en 1/8ème de finale
Nîmes rejoint le HAC en 1/8ème de finale | AFP

Coupe de la Ligue : Nîmes s'offre Saint-Etienne aux penalties et rejoint Le Havre en 1/8ème de finale

Publié le , modifié le

Dans le match en retard des 1/16èmes de finale de la Coupe de la Ligue, le Nîmes Olympique a dominé l’AS Saint-Etienne mardi soir, au Stade des Costières (1-1, 4-2 t.a.b). Un but de Robert Beric en fin de match a permis aux Verts de faire la différence mais Denis Bouanga a offert l’égalisation aux Crocodiles dans les tous derniers instants. Les Nîmois ont finalement décroché leur qualification lors de la séance de tirs au but (4-2).

Renversants Nîmois ! Menés (1-0) par l’AS Saint-Etienne à une minute de la fin du temps réglementaire, mardi, en 1/16ème de finale de la Coupe de la Ligue, les Crocodiles ont trouvé les ressources pour égaliser et s’imposer lors de la séance de tirs au but. Les hommes de Bernard Blaquart, séduisants depuis le début de saison en Ligue 1 (11èmes), rejoignent Le Havre en huitièmes de finale.

La qualification des Crocos semblait pourtant bien utopique à quelques minutes du coup de sifflet final. Au terme d’une rencontre globalement équilibrée, les Verts étaient parvenus à faire la différence grâce à une réalisation de Robert Beric (0-1, 81e). Transparent jusque-là, le Slovène a profité d’une frappe de Rémi Cabella repoussée par Bernardoni pour ouvrir le score.

M'Vila et Khazri craquent 

C’était sans compter sur l’abnégation nîmoise. Dangereux à plusieurs reprises en première période mais en manque d’efficacité, les Gardois ont tout donné pour revenir au score en fin de match. Parfaitement trouvé sur une longue ouverture de Savanier, entré en jeu quelques minutes auparavant, Denis Bouanga a offert l’égalisation aux siens sur un enchaînement technique contrôle-crochet-frappe de grande classe (1-1, 89e). Bozok a ensuite raté la balle de match, emmenant par la même occasion les deux équipes aux tirs au but.

Séance durant laquelle les hommes forts de Saint-Etienne ont complètement craqué. Yann M’Vila puis Wahbi Khazri ont successivement manqué leur tentative face à Bernardoni, pendant que les Crocos se montraient en réussite face à Stéphane Ruffier. C’est finalement Bozok qui a offert la victoire aux siens et la qualification en 1/8ème de finale, où les hommes de Blaquart retrouveront le Havre.

Emilien Diaz @EmilienDiaz