Nantes-Angers: Vizcarrondo-Sunu
Le défenseur nantais Vizcarrondo aux prises avec l'attaquant d'Angers Gilles Sunu | Maxppp- Eddy Lemaistre

Coupe de la Ligue: Nantes et Montpellier premiers qualifiés pour les 8e de finale

Publié le , modifié le

Nantes a décroché son billet pour les 8e de finale de la Coupe de la Ligue mardi en venant à bout d'Angers (2-1). Au tour suivant, les Nantais seront opposés à Montpellier qui s'est logiquement qualifié en allant s'imposer sur la pelouse de Laval 2-0.

Les Nantais peuvent finalement se satisfaire de cette qualification plus que du contenu de leur match. Car s'ils semblaient avoir totalement les cartes en mains, après avoir ouvert le score par Sala (28e) reprenant un ballon mal dégagé par une défense angevine fébrile, puis fait la différence, ils se sont ensuite mis en difficulté. En début de période pourtant, la pression nantaise était évidente, et les hommes de Moulin n'avaient pas de solution. Heureusement pour ces derniers, les Canaris perdaient aussi beaucoup de munitions, dans un milieu de terrain où les deux équipes avaient du mal à poser le jeu. Les Nantais pensaient même clore définitivement les débats dès l'entame de la 2e période, en doublant la mise sur une frappe magnifique de Thomasson qui trompait le gardien Petric impuissant.(48e)

Mais après avoir pris l'avantage, les Nantais ont un peu trop reculé alors que les Angevins sont sortis de leur réserve. Et ce sont eux qui se sont mis à pousser. Une faute de Kwateng sur Tait dans la surface s'est traduite par un penalty logiquement sifflé par M.Chapron. Capelle le transformait pour remettre rapidement le SCO dans le match (51e). Les Angevins  ont ensuite insisté, par Capelle ou Dhiedou, alors que les Nantais subjssaient. Jusqu'à la dernière minute, les joueurs du SCO ont porté le fer, mais sans parvenir à revenir au score, alors que le FCNA ne se procuraient plus guère d'occasions. 

Montpellier se rassure 

Un but par période, c'est ce qui a suffi également à Montpellier pour se qualifier. Mal en point en championnat, les Héraultais se sont rassurés, notamment en défense, face à des Lavallois entreprenants bien bien trop improductifs. Montpellier au contraire, a su se montre réaliste.   

Kevin Bérigaud, auteur du 2e but de Montpellier
Kevin Bérigaud, auteur du 2e but de Montpellier

Libre de tout marquage, Mounié ouvrait le score de la tête sur un corner tiré par Ryad Boudebouz dès la 6e minute. Le reste de la première période voyait  les Mayennais dominer mais la pire attaque de Ligue 2 péchait par imprécision. Trois minutes après le retour des vestiaires, Bérigaud faisait le break pour Montpellier, sur un contre, après un une-deux avec Paul Lasne dans la surface de réparation. Sans autre transcendants, les Montpelliérains ont tout de même su réagir après leur gifle contre Monaco en championnat. 

Christian Grégoire