Gaëtan Laborde (Montpellier)

Coupe de la Ligue - Montpellier : les pieds face à Nantes, la tête contre Marseille ?

Publié le , modifié le

Montpellier accueille cet après-midi Nantes en 16e de finale de la Coupe de la Ligue (18h45). S'ils devraient se présenter avec une équipe remaniée, les Montpellierains entendent bien poursuivre leur dynamique actuelle. Tout en ayant à l'esprit la réception de Marseille, dimanche.

« A Montpellier, on aime les coupes » a clamé lundi Michel Der Zakarian en conférence de presse. La saison dernière, l’entraîneur héraultais avait guidé son équipe jusqu’en demi-finale de la Coupe de la Ligue, perdue sur la pelouse de Monaco (2-0). Cette saison, pas question de revoir les ambitions à la baisse dans une compétition qui, en cinq matches, peut ouvrir les portes d’une qualification en Ligue Europa. Mais au vu de son début de saison prometteur en championnat, le MHSC va-t-il miser sur la Coupe ? Possible, comme nous l’évoquions hier.

L'heure de Skuletic ?

Surtout, « MDZ » entend mettre à profit cette rencontre face à Nantes pour faire tourner son effectif. Si le groupe n’a presque pas changé par rapport à celui qui est parti s’imposer à Toulouse (0-3), seul Ambroise Oyongo est remplacé par Jérémy Porsan-Clémenté, c’est dans le 11 dé départ que le technicien devrait faire tourner.

Dimitry Bertaud pourrait prendre la place de Benjamin Lecomte dans les cages, la défense devrait également être remodelée, tandis que Petar Skuletic occuperait la pointe de l’attaque montpelliéraine. Passeur décisif à Caen fin septembre lors de son unique titularisation (sur 7 matches), le Serbe arrivé cet été dans l’Hérault se voit offrir une occasion en or de confirmer ses bonnes prestations faites à l’entrainement. D’autant que la concurrence se fait rude : Andy Delort et Gaëtan Laborde, titulaires à son poste en Ligue 1, sont impliqués dans 10 des 17 buts du MHSC en championnat.

Invaincue depuis 10 matches, La Paillade a l’occasion de poursuivre son bon début de saison en accédant aux 1/8e. Mais le turn-over s’impose car le MHSC voit se profiler Nantes cinq jours avant une réception de taille : celle de l’Olympique de Marseille. Au coude-à-coude au classement, les joueurs de « Der Zak » auront l’occasion de mettre les Olympiens à 6pts de leur place sur la dernière marche du podium. Alors, en faisant souffler quelques cadres, l’entraîneur héraultais prévoit l’importante opposition dominicale à La Mosson. Mais plus qu’une parenthèse, Nantes s’apparente comme une rampe de lancement pour la préparation de la venue des Marseillais. 

Maxime Gil @gil_maxime_34