Coupe de la Ligue / Monaco-PSG : Des internationaux aux états de forme sensiblement différents

Coupe de la Ligue / Monaco-PSG : Des internationaux aux états de forme sensiblement différents

Publié le , modifié le

La finale de la 23e édition de la Coupe de la Ligue met aux prises l'AS Monaco au Paris-SG ce samedi (21h sur France 2 et francetvsport), deux clubs avec une pléiade d'internationaux. Ils étaient 12 Monégasques et 14 Parisiens à être sollicités. Après la trêve et les rencontres impliquant les différentes sélections nationales, sur quels joueurs pourront compter les deux entraîneurs, Leonardo Jardim et Unai Emery ? Entre blessés, incertains et hommes en forme, une revue d'effectif s'impose.

Sidibé et Mendy, des ailes monégasques amoindries

L'entraîneur du club de la Principauté, Leonardo Jardim, fait face à quelques complications concernant l'une des valeurs sûres de son équipe : les latéraux. Blessé aux côtes lors de Luxembourg-France (1-3)Djibril Sidibé reste très incertain pour tenir sa place sur le flanc droit de la défense, même si une fêlure ou une fracture a été évitée et que le joueur de 24 ans ne souffre que d'un hématome.... Il ne sera, en tout cas, pas remis à 100% et pourrait être remplacé par le jeune Almamy Touré (20 ans). De l'autre côté, Benjamin Mendy s'est lui aussi plaint d'une douleur à la suite du match de l'équipe de France le week-end dernier. Une gêne au niveau du pied qui a contraint le staff de Didier Deschamps à laisser le joueur sur le banc lors de France-Espagne (0-2). Même s'il semble beaucoup moins touché que son alter-ego, Mendy ne devrait pas non plus être dans les meilleures dispositions pour affronter Paris... 

Fabinho suspendu, Falcao remplaçant ? 

Un cas est d'ores et déja acté : celui du milieu de terrain brésilien Fabinho, suspendu pour cette finale en raison d'une accumulation de cartons jaunes, dont le dernier reçu contre Bordeaux il y a deux semaines (2-1). C'est un vrai coup dur pour l'ASM qui perd ainsi son meilleur tireur de penalty dans une rencontre où le moindre détail va compter et où la séance des tirs au but pourrait faire office de juge de paix. Enfin, la dernière interrogation concerne Falcao. L'attaquant colombien n'a pas rejoint sa sélection durant la trêve et en a profité pour soigner sa blessure à la hanche remontant également au match contre les Girondins au début du mois. Malgré un muscle qui aurait été "écrasé", le capitaine monégasque n'a jamais été aussi près de faire à nouveau partie du groupe. En revanche, il serait étonnant de le voir débuter la rencontre, laissant logiquement sa place au duo Germain-Mbappé. D'autant que le néo-Bleu est en forme et n'a joué que 80 minutes avec l'équipe de France

Une défense parisienne en chantier

Si la défense monégasque n'est pas au mieux, c'est également le cas de son homologue parisienne. Rentré hier soir en compagnie des autres sud-américains de l'effectif, Marquinhos est ainsi forfait. Le défenseur brésilien de 22 ans est sorti à la mi-temps lors de la facile victoire du Brésil contre le Paraguay (3-0) en début de semaine et souffre de la cuisse gauche... Presnel Kimpembe devrait alors être aligné au côté de Thiago Silva pour former la charnière centrale mais le jeune Tricolore (21 ans) a lui aussi été préservé en équipe de France en raison de douleurs aux adducteurs. Enfin, Thomas Meunier devrait être rétabli juste à temps mais il ne serait pas surprenant que le latéral belge laisse sa place à Serge Aurier sur le côté droit de la défense du club de la capitale.

Cavani et Di Maria en globe-trotters

Si le milieu de terrain parisien semble être relativement prêt (Verratti à sa main avec l'Italie, Matuidi et Rabiot au temps de jeu modéré avec les Bleus), le trio d'attaque ne peut pas en dire autant... Julian Draxler revient tout juste en forme après son match abouti avec l'Allemagne contre l'Azerbaïdjan le week-end dernier. Edinson Cavani a disputé l'intégralité des deux rencontres de l'Uruguay en qualifications pour le Mondial 2018 avec notamment un déplacement au Pérou il y a quelques jours. Enfin, la situation la plus préoccupante est celle d'Angel Di Maria. L'Argentin est apparu exténué après s'être démené, en vain, lors de la défaite de l'Albiceleste en Bolivie. Une rencontre disputée à La Paz, à 3 600 mètres d'altitude. Pas la préparation idéale pour une finale, même si l'affiche est un sommet...

Les compositions probables

AS Monaco : Subasic, Sidibé (ou A. Touré) - Glik - Jemerson - Mendy (ou Raggi), B. Silva - Bakayoko - Moutinho - Lemar, Germain (ou Falcao) - Mbappé

Paris-SG : Trapp, Aurier - Thiago Silva - Kimpembe - Kurzawa, Rabiot (ou Thiago Motta) - Verratti - Matuidi, Draxler (ou Di Maria) - Cavani - Lucas (ou Pastore)

Fabien Mariaux