Coupe de la Ligue : Lyon enfin sur la voie d'un trophée ?

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Rudi Garcia

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Lyon n'a plus soulevé la moindre coupe depuis le Trophée des Champions 2012. Engagé contre Lille ce mardi soir en Coupe de la Ligue, le club rhodanien n'est plus qu'à une marche d'une finale au Stade de France. Et si la bonne dynamique enclenchée en ce début d'année menait les joueurs de Rudi Garcia au premier titre lyonnais après une disette de 8 années ?

"Les victoires appellent les victoires. La dynamique est positive. Il y a plus de sourires. Les joueurs sont récompensés de leurs efforts". Rudi Garcia n'a pas caché son optimisme en conférence de presse lundi, à la veille d'affronter Lille en demi-finale de Coupe de la Ligue. Son OL a montré un visage séduisant depuis la fin de la trêve hivernale début janvier, en dépit des absences longue durée de Memphis Depay et Jeff Reine-Adélaïde.

4 matches, 4 victoires en 2020, 16 buts marqués, mais c'est surtout la manière qui a rassuré (même si le 16e de Coupe de France contre Nantes a failli tourner au vinaigre). Si l'OL n'est actuellement que 7e de Ligue 1, le club rhodanien n'est qu'à 3 points de la 4e place et le podium est loin d'être inaccessible. Les Gones sont encore en lice sur les quatre tableaux, avec notamment un rendez-vous en C1 contre la Juventus Turin qui se profile le 26 février.

Mettre fin à la disette...

C'est avec toutes les cartes en mains que les protégés de Jean-Michel Aulas abordent leur demi-finale de Coupe de la Ligue contre Lille ce mardi. Si l'on pourrait se dire que Lyon a d'autres priorités, Rudi Garcia demande une concentration des esprits sur ce match, dernière étape avant une finale de gala. "Lyon a besoin de gagner des titres. Le dernier commence à dater. Avec l’émergence du PSG, et l'argent du Qatar, le championnat est hors d'atteinte. Lyon est un club qui a été habitué à gagner et qui a besoin d'écrire de nouvelles lignes à son palmarès", note notre consultant Eric Roy.

Arrivé en cours de saison, Rudi Garcia verrait d'un bon oeil l'ajout d'un trophée au palmarès lyonnais, tout simplement parce qu'il a encore besoin de se construire une légitimité auprès du public. Et par le biais de la Coupe de la Ligue, une qualification européenne pourrait d'ores et déjà être assurée. Après un début de saison galère, ponctué par l'éviction de Sylvinho, l'OL a besoin de confirmer le redoux. 

... face à des Lillois qui veulent convaincre 

Face à Lille, le club lyonnais devra répondre à un gros test puisque les hommes de Christophe Galtier font partie des places fortes du football français. Dauphin du PSG la saison passé, le LOSC a emmagasiné de l'expérience en Ligue des Champions cette saison face à des grands d'Europe comme Chelsea ou l'Ajax Amsterdam. Les Nordistes sont bien décidés à jouer la victoire. "Le match le plus important de la semaine, c'est celui qui arrive là, à Lyon. Paris, on verra après", a insisté Galtier en conférence de presse.

Du côté de Lille, on se dit aussi qu'il n'y a plus qu'une marche avant une finale au Stade de France et un potentiel titre. "Faire des résultats dans le dernier carré d'une coupe nationale, c'est aussi le moyen de lustrer sa vitrine et de mettre ses jeunes joueurs en avant", ajoute Eric Roy. Au-delà de l'aspect sportif, les dirigeants lillois aimeraient voir leur projet fructifier sur un plan économique. Après à peine une dizaine de matches, Gérard Lopez avait déjà évoqué un départ de son buteur Victor Osimhen à la fin de la saison. Dans un choc contre Lyon, il y aura forcément des scouts en tribune, et déjà l'espoir de conclure une vente à la Nicolas Pépé.

A moins que les scouts n'aient d'yeux que pour une pépite lyonnaise. S'il est titulaire, Rayan Cherki sera clairement l'attraction de la demi-finale. Double buteur et passeur décisif samedi contre Nantes, le grand espoir de 16 ans sera très attendu par le Groupama Stadium. Son entraîneur a fortement apprécié ses efforts défensifs et il pourrait lui accorder une place plus importante dans la rotation s'il venait à délivrer une nouvelle belle performance, avant d'entrer en concurrence avec l'attaquant Karl Toko-Ekambi dont la signature, sous forme de prêt, a été officialisée hier soir.

Le match sera à suivre ce mardi soir à 21h10 sur France 2 avec Fabien Lévêque, Eric Roy et Arnaud Mattéoli, mais aussi sur notre site internet avec les commentaires d'Andréa La Perna accompagné du Youtuber Wiloo.

France tv sport francetvsport

Coupe de la Ligue