Bafetimbi Gomis (Lyon) prend le dessus sur Mohamed Fofana (Reims)
Bafetimbi Gomis (Lyon) prend le dessus sur Mohamed Fofana (Reims) | JEFF PACHOUD / AFP

Coupe de la Ligue: l'OL en quarts

Publié le , modifié le

L’Olympique Lyonnais s’est qualifié pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue en battant le Stade de Reims (3-2) à Gerland. Gomis (58e) et Lacazette (61e) ont donné de l’air aux Gones avant la réduction de l’écart signée Mohamed Fofana (65e). Gourcuff a inscrit le but du 3-1 juste avant un penalty signé Ayité (87e). Les Rhodaniens rejoignent le FC Nantes, qualifié la veille contre Auxerre (1-0).

Les Lyonnais se procuraient la première grosse occasion de la rencontre à la 8e minute. Gourcuff décalait Bedimo sur l’aile gauche : le centre puissant de l’ancien joueur de Montpellier était manqué par Lacazette (pourtant seul devant le but) avant que Grenier ne trouve le petit filet extérieur de la cage rémoise. Deux minutes plus tard, Gomis reprenait –trop mollement pour inquiéter Placide- un nouveau centre de Bedimo.

Lacazette deux fois décisif

Lyon dominait territorialement ce premier acte sans parvenir à trouver la faille à l’image de ce ballon un poil trop profond de Gourcuff pour le remuant Lacazette. Puis de ce centre fuyant de Zeffane qui frôlait le cadre (19e). A la 35e minute, Lacazette oubliait de servir ses partenaires mieux placés, gâchant une belle occase. Les deux équipes regagnaient les vestiaires sur ce score de parité ne reflétant pas cet acte à sens unique.

Dès l’entame du second round, Lyon remettait la pression. Grenier adressait un centre tendu que Placide interceptait juste devant Gomis. Puis Grenier voyait sa frappe contré en corner (56e). Sur celui-ci, Fofana tombait après un contact dans la surface avec Ayité, sans que l’arbitre ne bronche.

Reims relance le suspense

L’OL trouvait finalement l’ouverture à la 58e minute. Posté sur l’aile droite, quasiment au point de penalty, Lacazette adressait un centre parfait pour la tête de Bafé Gomis au second poteau (1-0, 58e). Le 9e but de l’ancien Stéphanois toutes compétitions confondues.

Trois minutes plus tard, Gourcuff éliminait deux adversaires sur une seule passe adressée dans la surface à Lacazette qui s’emmenait le ballon pour placer un tir enroulé imparable dans le petit filet adverse (2-0, 61e). L’essentiel était fait, croyait-on, pour les Gones, lauréats de l’épreuve en 2001.

En effet, quatre minutes plus tard, Reims réagissait. Suite à un corner, la défense lyonnaise se dégageait mal : le cuir revenait dans la surface pour une double tête déterminante, la seconde signée Webber pour son compère de la charnière centrale Fofana qui trompait Anthony Lopez d’une belle reprise (2-1).

Gourcuff pensait tuer la rencontre à la 82e minute sur un tir puissant splendide (3-1). Mais Reims revenait dans la foulée sur un penalty de Ayité après une faute de Umtiti sur Mandi (87e). Et les Champenois manquaient l’égalisation dans la minute suivante sur un duel remporté par Lopes face à Charbonnier. Lyon pouvait dire ouf.

Garde: "des situations intéressantes"

Rémi Garde, l'entraîneur de l'OL, trouvait la qualification de sa formation méritée: "En première période, nous avons eu largement le  contrôle du match, sans avoir de grosses occasions mais des situations  intéressantes. Il fallait continuer. Je n'étais ni inquiet ou rassuré. Nous  marquons encore des buts dans le jeu et nous aurions pu avoir un penalty (sur  Fofana). Il y a eu de beaux buts. Nous avons eu des attaquants qui ont marqué.  C'est important. Il y a eu des milieux qui délivrent des passes décisives comme  Yoann (Gourcuff). C'est bien aussi. Le jeu de mon équipe demande beaucoup  d'énergie et nous jouons tous les trois jours et de temps en temps, les  adversaires ont des occasions. C'est comme ça ".

Grégory Jouin @GregoryJouin