Joie des joueurs du PSG en Coupe de la Ligue contre Lille 122016
La joie des joueurs du PSG qui célèbrent le but de Lucas. | FRANCK FIFE / AFP

Coupe de la Ligue : le PSG se rassure face à Lille et file en quarts

Publié le , modifié le

Triple tenant du titre, le PSG n'a pas failli ce soir lors des huitièmes de finale de Coupe de la Ligue. Au Parc des Princes, Lucas, auteur d'un doublé, et Jesé, qui a enfin retrouvé le chemin des filets, a permis au club de la Capitale de s'imposer 3 -1 face à Lille et se qualifier pour les quarts. Alors qu'ils restaient sur trois matches sans succès la semaine dernière, les Parisiens s'offrent un sacré bol d'air. Jamais, ou presque, le LOSC a inquiété les hommes d'Unai Emery.

►Le match : Paris fait le job

Dès l'entame, les Parisiens se montraient entreprenants. Dans l'obligation de réagir après trois matches sans victoire la semaine dernière (2-2 contre Nice et Ludogorets, puis 0-3 à Montpellier),le PSG montrait rapidement ses crocs. Jean-Kevin Augustin, très en vue ce soir mais pas du tout efficace, alertait en premier le portier lillois, Mike Maignan (10e). Ce dernier allait d'ailleurs se montrer impérial pendant plus de trente-cinq minutes, repoussant moult tentatives parisiennes. Face à Lucas (11e), Augustin encore (29e et 37e) et Nkunku (34e), le jeune gardien du LOSC écoeurait tout le monde. Il finissait tout de même par logiquement craquer, et dans un contexte assez cruel... Sur un pénalty litigieux (voir par ailleurs) accordé par Mr Lesage, pour une faute de Maignan sur Augustin, Lucas ne tremblait pas et transformait (1-0, 42e).

Après la pause, le LOSC reculait toujours et voyait Paris multiplier les offensives. Sans surprise, les hommes d'Unai Emery en profitait. Le jeune milieu de terrain, Christopher Nkunku (19 ans), montrait toutes ses qualités. D'abord sur cette frappe surpuissante qui trouvait la barre transversale (48e) puis sur ce centre parfait venu de la droite et qui a vu Lucas reprendre le cuir au second poteau (2-0, 53e). Quinze minutes plus tard, Paris assurait le spectacle et offrait même à Jesé son deuxième but sous ses nouvelles couleurs (3-0, 68e). La réduction du score de Lille, par Basa (3-1, 89e), était anecdotique.

►Le tournant du match : la 42e minute, fatale pour Lille

En une minute, la poisse a puni le LOSC. Après avoir perdu son attaquant, Nicolas de Préville, sur blessure, les hommes de Patrick Collot ont été sanctionné d'un pénalty litigieux. Alors que Jean-Kevin Augustin semblait avoir perdu son duel face à Mike Maignan, Mr Lesage désigne rapidement le point de pénalty. Au ralenti, cela semble sévère car Maignan parait dévier d'abord le cuir avant de faire trébucher l'attaquant parisien. Bref, quoiqu'il en soit, Lucas ne se fait pas prier pour ouvrir la marque. Si l'action en question peut s'avérer difficile à avaler pour les Lillois, cette ouverture du score est clairement méritée. La suite confirmera le confirmera.

►La stat : Paris est invincible

Le Paris-Saint-Germain est une véritable machine à gagner en Coupe de la Ligue. Les Parisiens, triples tenants du titre, viennent de remporter leur 13e victoire consécutive dans la compétition. Record absolu évidemment. La dernière défaite remonte au 27 novembre 2012 face aux Verts qui s'étaient imposés aux tirs au but.

►Le tweet

Quentin Ramelet @Quentin_Ramelet