Josh Maja.

Coupe de la Ligue : Bordeaux file en huitièmes après son succès face à Dijon

Publié le , modifié le

Avec un but en début de rencontre et un deuxième en fin de partie, les Girondins de Bordeaux ont assuré leur qualification pour les huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue face à Dijon (2-0). Josh Maja (9e) et un coup-franc superbe de Nicolas de Préville (90e) permettent aux joueurs de Paulo Sousa de poursuivre leur parcours dans la compétition. Dans un Matmut Atlantique vide ou presque, les Dijonnais se sont montrés dangereux mais pas réalistes.

► Le match : Bordeaux en costaud

Les hommes de Paulo Sousa, à défaut d'être brillants, ont été costauds pour prendre le meilleur sur la lanterne rouge de la Ligue 1. Le succès des Girondins face à Dijon lors de ce 16e de finale de la Coupe de la Ligue s'est construit en deux temps : les locaux ont fait une très bonne entame de match et ont été récompensés dès la 9e minute par un but de Josh Maja. Après un superbe numéro de Kalu côté droit qui efface Ngonda et délivre un centre parfait, le Nigérian ne manque pas l'offrande et trompe Runarsson. Une grosse entame logiquement récompensée. 

Le milieu de terrain dijonnais a connu les plus grandes peines du monde à se situer lors du premier acte, à l'image d'un Florent Balmont enchaînant les pertes de balles. Sur son banc, le technicien portugais, plus bouillant que jamais, n'a eu de cesse de remettre son bloc en place. Un coach qui donne de la voix et qui a peut-être contribué à donner un surplus de motivation aux coéquipiers de Laurent Koscielny, titulaire et capitaine ce mardi. En deuxième période, le DFCO a quelques opportunités notamment en fin de rencontre. À la 76e, Romain Amalfitano lance parfaitement en profondeur Mama Baldé mais Gaëtan Poussin, excellent ce soir dans les buts bordelais, sauve les siens. Une minute plus tard, Maja n'est pas loin du doublé mais sa reprise de volée fuit le cadre. Nicolas de Préville, sur un superbe coup-franc côté ouvert qui vient finir sa course dans la lucarne de Runarsson, viendra mettre un terme aux espoirs dijonnais à la 90e minute. Les Girondins seront bien présents en huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue. Une bonne nouvelle après la claque reçue le week-end dernier contre Lille (3-0) en Ligue 1.

► Le chiffre : 0

Dijon n'est pas parvenu à faire mentir les chiffres ce mardi. Depuis que le DFCO dispute la Coupe de la Ligue, jamais le club bourguignon n'avait remporté un match à l'extérieur. Et avec la suspension annoncée de la compétition, ce ne sera peut-être jamais le cas. 

à voir aussi Pourquoi la Coupe de la Ligue va tellement vous manquer… Pourquoi la Coupe de la Ligue va tellement vous manquer…

► Les temps forts : les parades de Poussin... et la grosse ambiance du Matmut Atlantique

Benoît Costil sur le banc, c'est Gaëtan Poussin qui s'était vu confier les buts bordelais ce mardi en Coupe de la Ligue. Et le portier de 20 ans a parfaitement assuré son rôle de doublure. Véritable porte bonheur des Girondins - il comptait trois matches au compteur avec Bordeaux pour trois succès sur le score de 1-0 avant ce soir - Poussin a su être décisif quand il le fallait, notamment en deuxième période devant Ndong (58e) et Baldé (76e). 

Mais le spectacle était aussi en tribunes avec un Matmut Atlantique en fusion... ou plutôt aux abonnés absents. C'est bien simple, tout le monde ou presque présent dans les tribunes de l'enceinte pouvait profiter des moindres consignes de Paulo Sousa, celles-ci trouvant un écho particulièrement bruyant au milieu des sièges vides. Engagé dans un conflit ouvert avec les Ultramarines, la direction du club bordelais veut tenir bon dans ce rapport de forces qui dure depuis près d'un an, et ce en dépit d'un manque cruel d'ambiance et de chaleur. Par ailleurs, le Matmut Atlantique a accusé à nouveau une perte de plus de trois millions d'euros sur l'année 2018.

francetv sport francetvsport