Coupe de la Ligue : 25 ans de finales en images

Publié le , modifié le

Auteur·e : Denis Menetrier
La Coupe de la Ligue
La Coupe de la Ligue : une histoire contrariée... | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Ce vendredi, la Coupe de la Ligue tire sa révérence avec la finale entre le Paris Saint-Germain et l'Olympique Lyonnais au Stade de France. Le PSG peut consolider son statut de club le plus titré de la compétition tandis que l'OL peut remporter la deuxième Coupe de la Ligue de son histoire. La 26e finale de cette compétition a donc un enjeu particulier alors que les 25 premières ont apporté leur lot d'émotions et de coups d'éclat. Retour en images sur les plus marquantes d'entre elles.

• 1995 : le Paris-Saint Germain, tout premier vainqueur

L'effectif du PSG fête ce premier titre en Coupe de la Ligue
L'effectif du PSG fête ce premier titre en Coupe de la Ligue © PATRICK KOVARIK / AFP

Entre le PSG et la Coupe de la Ligue, l'histoire d'amour débute le 3 mai 1995, pour la première finale de la compétition qui se déroule dans un Parc des Princes à moitié plein et dans une ambiance très particulière. Lancée en cours de saison par Noël Le Graët, la Coupe de la Ligue ne fait pas l'unanimité dès le départ, alors qu'elle permet à un club d'obtenir une place en Coupe de l'UEFA et à des petites formations de remporter un trophée. En cette année 1995, c'est Bastia, promu en première division en début de saison, qui affronte le PSG en finale. Le capitaine Alain Roche et Raí offrent la victoire au PSG (2-0) face à des Corses qui n'auront pas démérité. Dix jours plus tard, le PSG remportera la Coupe de France face à Strasbourg.

• 1996 : le FC Metz fête la victoire en chenille

Le FC Metz fête la victoire avec une chenille
Le FC Metz fête la victoire avec une chenille

Après la première édition, la finale de 1996 est la première à se jouer aux tirs au but. À ce petit jeu, les Messins surclassent les Lyonnais, qui s'inclinent sur un penalty raté de Marcelo (0-0, 5-4 t.a.b.). Huit ans après la Coupe de France, déjà remportée aux penaltys, le FC Metz remporte une nouvelle compétition nationale et les joueurs fêtent ça en effectuant la chenille dans le Parc des Princes. Robert Pirès, titulaire lors de la finale, remporte ce jour-là son premier titre en professionnel.

• 1998 : une finale spectaculaire pour la première au Stade de France

Raí récupère la coupe des mains de Lionel Jospin
Raí récupère la coupe des mains de Lionel Jospin © PASCAL GUYOT / AFP

Le 4 avril 1998, après trois finales jouées au Parc des Princes, le PSG et les Girondins de Bordeaux sont les deux premiers clubs français à jouer dans le Stade de France, inauguré quelques mois plus tôt en prévision de la Coupe du monde. À l'occasion de cette finale inédite, à laquelle participent plus de 77 000 spectateurs, les Parisiens remportent leur deuxième Coupe de la Ligue à l'issue d'un match plein. Alors que Bordeaux pensait remporter le trophée grâce à un but de Johan Micoud, Marco Simone égalise à dix minutes de la fin de la rencontre. Raí pense donner la victoire au PSG en prolongations mais Jean-Pierre Papin, alors âgé de 34 ans, égalise d'un superbe coup franc quelques minutes plus tard. Malheureusement pour lui, "JPP" rate son penalty, offrant le titre au PSG (2-2, 4-2 t.a.b.). Comme en 1995, le club de la capitale réalise le doublé Coupe de la Ligue-Coupe de France la même saison.

• 1999 : le Stade de France aux couleurs sang et or

Le Stade de France aux couleurs du RC Lens
Le Stade de France aux couleurs du RC Lens © Jacques DEMARTHON / AFP

Un an après son premier titre de champion de France remporté au nez et à la barbe du FC Metz, le RC Lens remporte son deuxième trophée en 1999 en finale de la Coupe de la Ligue contre... les Grenats (1-0). Porté par un public sang et or qui s'est déplacé en masse au Stade de France et qui pousse le président lensois Gervais Martel à avouer qu'il a eu "les larmes aux yeux à la vue des autobus pleins", le RC Lens s'impose sur la plus petite des marges grâce à un but de son attaquant Daniel Moreira. Cruel pour le FC Metz, magique pour le peuple sang et or.

• 2000 : Gueugnon réalise l'exploit face au PSG

Les joueurs de Gueugnon fêtent leur victoire
Les joueurs de Gueugnon fêtent leur victoire © FRANCOIS GUILLOT / AFP

Le tournant de l'an 2000 offre deux surprises dans les coupes nationales : alors que le club amateur de Calais se hisse en finale de la Coupe de France, Gueugnon devient le premier club de D2 à atteindre la finale de la Coupe de la Ligue. Devant 77 000 spectateurs, les Bourguignons, galvanisés par l'événement, ne laissent aucune chance au PSG de Philippe Bergeroo qui déclarera à l'issue de la finale que "Gueugnon méritait de gagner".  Avec cette nette victoire (2-0), Gueugnon se retrouve qualifié pour la Coupe de l'UEFA, ce qu'a du mal à réaliser Alex Dupont, entraîneur du club, à l'issue de la finale : "Si on avait dit ça en juillet, on nous aurait pris pour des fous." Finalement, la bande de copains rentre sous les hourras à Gueugnon, pour ce qui restera le plus bel exploit de l'histoire de la Coupe de la Ligue.

• 2001 : le premier titre de l'ère Aulas

Caçapa fête son but face à Monaco
Caçapa fête son but face à Monaco © JACQUES DEMARTHON / AFP

Au début du siècle, l'Olympique Lyonnais n'est pas encore cette équipe qui marche sur le championnat de France. Sous la présidence de Jean-Michel Aulas, qui a débuté en 1987, le club n'a remporté qu'un titre de champion de D2 en 1989. Le premier trophée à l'échelle nationale de l'ère Aulas, l'OL l'obtient en 2001 en finale de la Coupe de la Ligue contre Monaco (2-1, a.p.). Après un but de Claudio Caçapa et l'égalisation de Shabani Nonda, c'est Patrick Müller qui délivre les Lyonnais avec un but inscrit à la 118e minute de jeu. L'OL fête dignement sa première et seule Coupe de la Ligue de son histoire, un match déterminant selon Sidney Govou, entré à la 77e minute de cette finale : "S'il n'y avait pas eu ce match contre Monaco en 2001, je ne pense pas qu'on aurait eu le parcours qu'on a eu après."

• 2004 : finale cauchemardesque pour Landreau

Landreau abattu après son penalty raté
Landreau abattu après son penalty raté © AFP

En 2004, Mickaël Landreau connaît l'une des pires désillusions de sa jeune carrière déjà bien couronnée de succès. Alors que la finale entre le FC Sochaux et le FC Nantes se solde par un match nul, les deux équipes doivent se départager aux tirs au but. Le gardien et capitaine nantais sauve deux penaltys lors de la séance et se présente face à Teddy Richert pour offrir au FC Nantes sa première Coupe de la Ligue. Malheureusement, la panenka de Landreau ne trompe pas le gardien sochalien, qui arrête ensuite le penalty de Pascal Delhommeau. Sochaux remporte la Coupe de la Ligue (1-1, 5-4 t.a.b.) laissant Landreau ruminer cette initiative ratée qui restera l'une des images fortes de l'histoire de la compétition.

• 2012 : l'OM réalise le triplé

Mandanda soulève la 3e Coupe de la Ligue consécutive de l'OM
Mandanda soulève la 3e Coupe de la Ligue consécutive de l'OM © FRANCK FIFE / AFP

En 2012, grâce à sa victoire en finale contre l'Olympique Lyonnais (1-0), l'Olympique de Marseille achève trois années couronnées de succès sur la scène nationale. En 2010, l'OM s'impose contre Bordeaux (3-1) en finale et remporte son premier titre depuis 17 ans, avant de gagner la Ligue 1 quelques semaines plus tard. Un an plus tard, c'est contre Montpellier que l'OM devient le premier club à garder son titre en Coupe de la Ligue (1-0), avant de réaliser le triplé en battant Lyon en 2012 (1-0). Didier Deschamps quitte le club sur ce succès pour rejoindre l'équipe de France, après avoir pu compter sur Brandão pour inscrire le but de la victoire en prolongations.

• 2013 : Brandão libère les Verts

Brandao inscrit le but vainqueur pour l'ASSE en 2013
Brandao inscrit le but vainqueur pour l'ASSE en 2013 © FRANCK FIFE / AFP

Brandão, l'homme de la Coupe de la Ligue. En 2013, l'attaquant brésilien offre à Saint-Étienne son premier titre depuis 32 ans. Après avoir marqué contre Lyon la saison précédente avec Marseille, Brandão réitère en inscrivant le seul but de cette finale contre le Stade Rennais (1-0) sur un superbe service de Pierre-Emerick Aubameyang. En remportant sa quatrième Coupe de la Ligue - la quatrième de suite -, Brandão devient avec Souleymane Diawara le joueur le plus titré de la compétition. Un statut qui tombera rapidement en raison de l'hégémonie parisienne.

• 2014 : la domination parisienne débute

La domination parisienne dans la compétition débute en 2014
La domination parisienne dans la compétition débute en 2014 © JEAN MARIE HERVIO / DPPI media / DPPI via AFP

Racheté en 2011 par un fonds d'investissement qatari, le PSG nouvelle version doit attendre 2014 pour remporter sa première Coupe de la Ligue. Une finale remportée grâce à un doublé d'Edinson Cavani contre l'OL emmené par Alexandre Lacazette (2-1). Le PSG remportera les quatre éditions suivantes, respectivement contre Bastia, le LOSC et l'AS Monaco par deux fois. Paris confirme son statut de club le plus titré de la compétition, et de loin, avec ses huit trophées en 25 ans devançant l'OM, Strasbourg et Bordeaux qui ont remporté trois fois la compétition. Une domination sans partage que le PSG peut compléter ce soir, à l'occasion de la dernière finale de l'histoire de la Coupe de la Ligue.

• 2017 : la première finale délocalisée

La finale de 2017 s'est jouée au Groupama Stadium
La finale de 2017 s'est jouée au Groupama Stadium © FRANCK FIFE / AFP

En 2017, l'engagement entre le Stade de France et la Coupe de la Ligue prend fin. La compétition doit trouver un nouveau terrain d'accueil pour sa finale et c'est à Lyon, dans ce qui est encore à l'époque le Parc OL, que se déroule la finale entre le PSG et Monaco. Une rencontre à sens unique remportée facilement par les Parisiens (4-1). Les finales des deux éditions suivantes sont également délocalisées : le PSG étrille à nouveau Monaco en 2018 (3-0) au Matmut-Atlantique de Bordeaux, tandis que Strasbourg s'impose dans une finale très pauvre contre Guingamp (0-0, 4-1 t.a.b.) au Stade Pierre-Mauroy à Lille en 2019. Ce n'est qu'en 2020 que la finale de la Coupe de la Ligue revient au Stade de France, pour la toute dernière édition de la compétition.

Coupe de la Ligue