Blanc: "Que des matches importants"

Blanc: "Que des matches importants"

Publié le , modifié le

A la veille d'une demi-finale de Coupe de la Ligue contre Nantes, et à quelques jours du choc contre son dauphin au championnat, Monaco, Laurent Blanc ne cache pas qu'"il ne va plus y avoir que des matches importants maintenant. (...) On arrive presque sur le money-time, il faut être performant", avertit l'entraîneur du PSG.

- Comment aborder ce match, à quelques jours du choc contre Monaco?
Laurent Blanc:
"C'est une compétition différente, avec un match en milieu de semaine et  avant une rencontre très importante de Ligue 1. Mais on va essayer de se  concentrer uniquement sur cette demi-finale. Le plus important en Coupe, c'est  de passer au tour suivant, surtout que là, ça ouvre sur le Stade de France. On  fait une préparation normale, on respecte notre adversaire, comme toujours. On  le connaît très bien, puisqu'on l'a déjà joué deux fois. De leur côté, il est  évident que quand vous perdez 5-0, vous vous en souvenez plus que d'un 1-0.  Depuis ce match, on a été moins efficace. Contre Nantes, on avait marqué à la  11e minute, ça simplifie les choses. C'est ce qui a fait la différence par  rapport à d'autres matches depuis, où on a pourtant eu des occasions".
   
- Où en est l'effectif, et que pouvez-vous dire des états de forme de  Cavani et Cabaye?
L.B.: "
L'effectif est pratiquement au complet, à part deux ou trois absences.  Il y a aussi les questions de récupération et le match important de dimanche.  Il y a une réflexion à avoir. Cavani a un petit problème musculaire en haut de  la cuisse. Il y a un délai donné par le staff médical, on va voir comment ça va  évoluer. Pour Nantes et Monaco ça sera trop juste. Il faut prendre le côté  positif. Il était un peu moins bien en efficacité. Il va pouvoir se reposer un  peu physiquement et psychologiquement. Ca va lui permettre de bien se  régénérer. Sa blessure n'est pas très grave, mais l'évolution dépend des  garçons. Il va reprendre la course dans peu de temps mais il ne faut pas  aggraver, on ne prendra aucun risque. On a un effectif important, il faut s'en  servir quand il y a des blessés. Quant à Cabaye, je pense qu'il est apte à  jouer. Physiquement, il est bien. Il s'est fondu dans le groupe de manière  naturelle. Si je dois faire appel à lui, je ne me poserai pas de question".
   
- Vous entrez dans une phase où les matches décisifs vont se succéder...
L.B.:
"Oui, il ne va plus y avoir que des matches importants maintenant. Mais  l'élimination en Coupe de France a vraiment allégé notre calendrier. On ne  pourra pas dire qu'on est acculé, parce qu'on a toujours quatre ou cinq jours  de récupération. C'est bien. Ca me permet d'aligner à tous les matches une  équipe très compétitive. On arrive presque sur le money-time, il faut être  performant".

AFP