Bastia-PSG: une Coupe pour deux ambitions

Bastia-PSG: une Coupe pour deux ambitions

Publié le , modifié le

La finale de la Coupe de la Ligue met aux prises samedi (21h00 sur France 2 et Francetvsport) au Stade de France le PSG et Bastia, deux clubs aux objectifs bien différents: décrocher un premier trophée depuis 1981 pour les Corses et amorcer un formidable triplé pour les Parisiens.

LA FINALE BASTIA-PSG EN DIRECT

Le PSG est tenant du titre et recordman des succès en Coupe de la Ligue (quatre), mais samedi il s'agira de bien plus que ça. Paris évolue dans un univers à part et quand les autres rêvent d'un trophée, le club de la capitale en vise trois, voire quatre. Leader du championnat, qualifiée pour les finales des deux coupes nationales, l'équipe de Laurent Blanc disputera aussi mercredi un quart de  finale aller de Ligue des Champions contre Barcelone. Paris joue énormément, Paris a beaucoup de blessés (David Luiz et Thiago Motta manqueront à l'appel) mais Paris n'a jamais semblé aussi impressionnant cette saison que depuis quelques semaines. Marseille, battu 3-2 à domicile dimanche, et Saint-Etienne, corrigé 4-1 mercredi, peuvent confirmer.

Bastia n'a rien à perdre

Alors que peut bien espérer Bastia, avec son palmarès à un seul trophée, la Coupe de France en 1981 ? D'abord, comme l'a rappelé vendredi l'entraîneur bastiais Ghislain  Printant, les Parisiens "ont quand même la pression". "Il faut qu'ils gagnent tout. Il ne faut pas qu'ils se manquent, sinon ça  peut être un couac. Et nous on va tout faire pour les gêner", a-t-il dit. Ensuite, le Sporting se souvient d'avoir passé un mémorable 4-2 aux  Parisiens il y a à peine trois mois. Mais c'était à Furiani....

"Les budgets, les salaires, les effectifs... Mais on s'en fout de tout ça  (...) La meilleure façon de respecter les Parisiens c'est de leur marcher dessus", a proposé cette semaine dans Corse-Matin le défenseur François Modesto. "Et si on gagne, on en parlera encore dans 100 ans !"

Le Stade de France n'a pourtant pas réussi aux Corses les deux fois qu'ils y sont venus. En 1995, pour la première finale de la Coupe de la Ligue, ils s'étaient inclinés... face au PSG. Et en 2002, ils en avaient fait autant devant Lorient en finale de la Coupe de France. Mais les Bastiais qui se savent qu'ils ne sont pas favoris face à la machine financière parisienne n'ont finalement rien à perdre. Au contraire du PSG qu'une défaite priverait de leur rêve de triplé sur la scène française, et pourrait être de nature à instiller le doute.   

Christian Grégoire