Anthony Modeste
Anthony Modeste |

Bastia prend le meilleur sur Auxerre

Publié le , modifié le

En match en retard des 8e de finale de la Coupe de la Ligue, Bastia a éliminé Auxerre (1-0) mercredi, grâce à un but d'Anthony Modeste en toute fin de rencontre. En quarts de finale, Bastia recevra Lille le 28 novembre prochain.

Les Corses qui souhaitaient que ce match reporté il y a une semaine pour cause d'intempéries ait fiilaement lieu huit jours plus tard, arguant de l'enchaînement des matches et de la fatigue des joueurs, se sont finalement bien sortis d'un match compliqué, au cours duquel ils n'ont pas forcément dominé leur sujet, mais qu'ils ont su faire basculer en leur faveur, en poussant en fin de match.   

Les équipes avaient fait "tourner" leurs effectifs, notamment du côté bastiais où le gardien Novaes, en méforme, et le capitaine Yannick Cahuzac laissaient leur place à Landry Bonnefoi et Julien Sablé.  De nombreux changements qui allaient "plomber" le début de match des deux équipes, qui pendant vingt minutes enchaînaient erreurs techniques et mauvais placements, notamment à cause d'une pelouse dans un état lamentable.Il aura fallu attendre la 26e minute pour voir enfin du football et une frappe soudaine de Maxime Bourgeois aux 20 mètres. Bonnefoi, juste avant la mi-temps sauvait les Bastiais grâce à un superbe arrêt réflexe sur une lourde frappe de Steven Langil (42).  

Aux abonnés absents durant ces 45 premières minutes, les Bastiais, au retour des vestiaires, allaient changer complètement de visage. Beaucoup plus vifs et précis, les joueurs de Frédéric Hantz se montraient enfin dangereux mais Olivier Sorin, impérial dans les airs, parvenait à annihiler toutes les offensives bastiaises menées par un Florian Thauvin intenable (55, 58, 60, 61). Un Thauvin qui finalement allait faire sauter le verrou auxerrois. Sur une accélération côté gauche, il trouvait Modeste au second poteau qui du plat du pied libérait Bastia (83). Le Sporting allait trembler jusqu'au bout mais, une nouvelle fois, Bonnefoi était impérial avec un arrêt de haut vol sur une tête d'Olivier Kapo.  L'AJA avait laissé passé sa chance mais devait tomber avec les honneurs en Corse. 

Déclaration

Frédéric Hantz, entraîneur de Bastia: "On retient surtout la qualification ! Il y a des matches comme cela dans la saison. On savait que ça ne serait pas simple avec la pelouse en très mauvais état, une équipe auxerroise très défensive et un match très rapproché de celui de Lyon. A la mi-temps j'étais satisfait du 0-0. Par la suite nous avons su faire le travail. Ce sont des matches qui font grandir, on a su être patient et même si le public a été contrarié de voir si peu de spectacle, moi, je suis très content de notre match. On a très bien géré cette rencontre. Cela nous donne la possibilité de nous offrir une double confrontation face à Lille et de continuer à progresser. Le seul point noir est peut-être la blessure de Jérôme Rothen qui pourrait être forfait face à Valenciennes. Pour moi la Coupe reste une compétition aléatoire et ce n'est pas l'objectif du début de saison mais pour les joueurs, c'est autre chose. On est très heureux de se qualifier mais ce n'est pas ma préoccupation principale pour le moment. On verra par la suite. C'est une compétition qui pour nous est très importante pour progresser en championnat".