Pallois Toulouse Bordeaux
Nicolas Pallois a connu la joie d'être buteur avant d'être expulsé à l'heure de jeu. | PASCAL PAVANI / AFP

16es de finale: Un Bordeaux retrouvé s'empare du derby de la Garonne

Publié le , modifié le

A quatre jours de recevoir Toulouse en championnat, pour le compte de la 12e journée de Ligue 1, Bordeaux a profité de la "première manche" de ce derby (1-3) en 16es de finale de la Coupe de la Ligue pour retrouver des certitudes. Les Girondins, désireux de faire carrière dans l'une des deux Coupes nationales, n'ont pas pris cette rencontre par-dessus la jambe. Ils connaîtront leur prochain adversaire lors du tirage au sort le 5 novembre.

"Cette compétition fait partie de nos objectifs, c'est le chemin le plus court pour l'Europe", avait annoncé l'entraîneur de Bordeaux Willy Sagnol. Mardi, au Stadium, les Girondins ont confirmé les dires de leur coach en décrochant à Toulouse (1-3) leur qualification pour les 8es de finale de la Coupe de la Ligue. Ce derby de la Garonne, certes moins passionné qu'un OL-ASSE ou un Lens-Lille mais derby tout de même, a tourné en faveur de l'équipe la plus réaliste sur coup de pied arrêté et en contre-attaque. Nicolas Pallois (17e), qui a vu rouge en deuxième période, Diego Contento (24e) et Cheick Diabaté (68e) ont mis les Bordelais à l'abri, empêchant tout retour d'un Téfécé trop brouillon devant malgré la réduction du score d'Akpa-Akpro (84e) en fin de match.

Sèchement battus par le PSG (3-0) samedi en championnat, les hommes de Willy Sagnol ont renoué avec la victoire chez leur voisin. Tout s'est joué en première période, bonifiée par deux réalisations signées Pallois sur corner prolongé (17e, 0-1) et Contento sur un coup franc mal dégagé (24e, 0-2). Le match aurait pu basculer à l'heure de jeu, lorsque le premier cité a écopé de deux avertissements en deux minutes (61e et 63e), mais Bordeaux a gardé la tête froide. Diabaté, étrangement seul, a profité une nouvelle fois des errances adverses pour enfoncer le clou d'une frappe enroulée (68e, 0-3). Rendant finalement le but d'Akpa-Akpro (84e, 1-3) anecdotique.

A voir les résultats complets de la soirée

Dans les autres rencontres du soir, Djibril Cissé a porté Bastia (3-1) contre son club formateur Auxerre. Il s'est offert un doublé (36e, 72e) sur la pelouse de Furiani. Nantes a pour sa part écrasé Laval (4-0). Caen a eu besoin de la prolongation pour échapper au piège du Clermont Foot (4-3 a.p.). Car c'est le principal enseignement de ces 16es de finale, la Ligue 1 a souffert. Montpellier et Lens, qui recevaient respectivement l'AC Ajaccio (0-1) et l'US Créteil-Lusitanos (0-2), sont tombés devant leur public. Reims a de son côté craqué en prolongation face à Arles-Avignon (3-4 a.p.). Enfin, Evian a perdu tous ses moyens lors de la réception de Lorient (1-2) à Annecy.

Vidéo : la réaction de Cédric Carrasso 

Yohan Roblin @yohanroblin